LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'oeil du pharmacien sur les céphalées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin


Nombre de messages : 2238
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: L''oeil du pharmacien sur les céphalées   Dim 17 Mai - 23:30

Avoir mal à la tete est le symptome les plus fréquent qui met en alerte les gens,souvent, leur premier réflexe est d'aller vers une officine pour acquérir de l'aspirine ou du paracétamol, mais ce symptome commun peut aussi etrec révélateur d'une vraie maladie plus ou moins grave, c'est pourquoi le pharmacien doit etre attentif et vigilant pour évaluer en première intention la gravité ou non de ce mal de tete.
Pour poser avec le plus d'exactitude possible le diagnostic de céphalée et pour orienter le traitement qui devra être le plus efficace possible, il est nécessaire de procéder à un interrogatoire soigneux du patient.
.Les antécédents personnels et les antécédents familiaux (histoire familiale)
. Le patient devra s'enquérir d'un mal de tête récent ou bien survenant après un effort, ou survenant brutalement, surtout le matin, s'associant à des vomissements ou à d'autres symptômes comme une élévation de la température, perte de poids ou au contraire prise de poids etc.
.S'agit-il d'une douleur battante. Si c'est le cas ceci orientera vers une céphalée vasculaire.
.Le patient présente-t-il des nausées associées à des troubles visuels transitoires. Dans ce cas il s'agit probablement d'une migraine.
.S'agit-il d'une douleur aiguë survenant en coup de poignard. Ceci semble être une névralgie.
.S'agit-il d'une céphalée permanente donnant l'impression d'un écrasement de la tête, dans ce cas il s'agira peut-être d'une tension nerveuse.
.Une céphalée chronique (persistante et dépassant six mois) est le plus souvent liée à un stress à répétition ou à une tension nerveuse


Qu'est ce que c'est ?

Les céphalées sont définies classiquement comme des douleurs de la tête, quelle que soit leur cause. On parle aussi de céphalalgies.Habituellement appelées maux de tête, les céphalées sont très fréquentes, et constituent l'un des premiers motifs de consultation médicale.
Les céphalées peuvent prendre différentes formes, et durent de quelques heures à quelques jours.

classification des céphalées
On distingue plusieurs grands groupes de céphalées.

* les céphalées psychogènes: Les plus fréquentes et sont souvent secondaires à une fatigue, à des troubles psychologiques bénins comme une anxiété ou un stress. La contraction importante des muscles de la nuque s’accompagne d’une irradiation de la douleur vers la tête.

* les migraines :sont moins fréquentes. On ne connaît pas leur cause originelle, mais on pense qu’elles sont causées par la fermeture puis l'ouverture de certaines artères du cerveau. D’autre part, un terrain familial est le plus souvent présent. La douleur de la migraine est classiquement intense, pulsatile (douleur battante), localisée à la moitié du crâne, associée à des troubles digestifs comme des nausées ou des vomissements. Elle est habituellement exacerbée par le bruit, l'activité physique, et la lumière. Le rythme des crises est variable suivant les individus. Le plus souvent, les patients se plaignent d’environ une crise tous les deux mois, la durée de la crise varie de 2 heures à quelques jours.
*Les céphalées symptomatiques: les ne sont pas considérées comme une maladie, mais comme un symptôme
-d'une affection organique (notamment de la maladie de Horton, appelée également maladie de Forestier, qui est une inflammation des artères situées au-dessus des tempes).
- certaines affections oculaires comme le glaucome, entraînant des troubles de la vision
- certaines pathologies ORL telles qu’une sinusite ou une otite.
-Une affection dentaire ou rhumatologique à type d’arthrose cervicale,
-hypertension artérielle,
- une intoxication à l'oxyde de carbone ou médicaments tels que les vasodilatateurs,
- Plus rarement, une céphalée symptomatique est secondaire à:
- une hémorragie méningée, à une méningite(une raideur de la nuque, des vomissements, une intolérance à la lumière, sont classiquement les signes révélateurs de cette pathologie)
- une tumeur cérébrale qui, en gênant la circulation du liquide céphalorachidien, déclenche en amont une hypertension intracrânienne, (augmentation de la pression dans le crâne). L’hypertension intracrânienne s’accompagne de céphalées prédominant à la fin de la nuit ou au réveil.
-Les efforts de toux et les mouvements de la tête accentuent la douleur, et souvent des nausées et des vomissements l’accompagnent. Parfois, une somnolence ou un flou visuel font partie du tableau clinique.
-La fibromyalgie quant à elle, est également susceptible d'aboutir à des céphalalgies parfois très importantes.
Les structures anatomiques situées à l'intérieur du crâne sont les artères qui sont sensibles aux dilatations c'est-à-dire à l'agrandissement de leur calibre.
Les sinus veineux et les veines ainsi que les membranes de protection (les méninges) et en particulier la dure-mère ainsi que certains nerfs crâniens et cervicaux sont également directement en relation avec la douleur ressentie par le patient lors des céphalées.

*Les céphalées vasculaires et les céphalées musculaires À l'extérieur du crâne, cette fois-ci, la douleur est le résultat
- de tensions musculaires,
-d'inflammation des artères du cuir chevelu,
- d'inflammation des yeux, des sinus, des gencives et des oreilles.

Causes

Les causes de céphalée sont nombreuses (liste non exhaustive) :
.Stress.
.Insuffisance de sommeil.
.Sommeil non réparateur.
.Fibromyalgie.
.Affection des sinus.
.Infections O.R.L..
.Règle.
.Tension nerveuse.
.Syndrome prémenstruel.
.Hypertension artérielle (ayant tendance à survenir le matin)
.Trouble de l'accommodation visuelle.
.Effort oculaire (conduite automobile de nuit).
.Maladie sous-jacente (accompagnement d'autres symptômes)
.Tumeur cérébrale.
.Accident vasculaire cérébral.
.Anévrisme.
Méningite.
Encéphalite.
Poliomyélite.
Abcès cérébral.
Hémorragie cérébrale.

_________________
Coeur ouvert,Main tendue,Oreille attentive,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pointvert.ecoleforum.com
 
L'oeil du pharmacien sur les céphalées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vends chrysobéryl oeil de chat
» Oeil de chat
» Help, petite souris avec blessure à l'oeil...
» Volcan islandais, la poussière dans l'oeil ...
» Andromède dans l'oeil de Wise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert médical-
Sauter vers: