LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le pharmacien face aux aphtes

Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2238
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: le pharmacien face aux aphtes   Dim 5 Avr - 22:29

Bénins et fréquents, les aphtes peuvent s’avérer gênants au quotidien, en rendant l’alimentation difficile. Ils peuvent aussi être le symptôme de pathologies plus graves qu’il faut savoir reconnaître.

Qu’est ce que c’est ?

Lésion superficielle de la muqueuse buccale. Elle peut être unique ou multiple et se situe le plus souvent sur la muqueuse de la joue, sur ou sous la langue et moins fréquemment sur la gencive.

Quels sont les facteurs aggravants ?

- Stress, choc émotif.
- Sexe. Prédominance chez la femme avec les modifications hormonales (cycle menstruel, grossesse).
- Traumatisme (morsure de la muqueuse, blessures…).
- Immunodépression.
- Le port d’une prothèse dentaire.
- Une allergie alimentaire.
- Une infection buccale récidivante.
- Médicaments (aspirine, antibiotiques, psychotropes…).
- Infections bactériennes.
- Aliments (noix, fraises, crustacés, gruyère…)


Quels sont les symptômes ?
L’aphte peut être un symptôme commun de trois formes cliniques :
- Aphte buccal «vulgaire», la forme isolée.
- Aphtose buccale récidivante qui se caractérise par des poussées périodiques d’aphtes (5 à 10 par an).
- Maladies aphteuses qui associent les aphtes buccaux et d’autres aphtes localisés sur des organes ou des viscères. Les aphtes buccaux sont ici le symptôme de maladies plus graves, telles que la maladie de Crohn, la maladie coeliaque, de Behçet, l’allergie médicamenteuse, le cancer…
L’aphte est une vésicule arrondie, transparente ou blanche. Parfois son centre est jaunâtre à cause de la présence de pus. Il est délimité par des bords rougis liés à l’inflammation de la muqueuse. S’il dépasse un centimètre, on parle d’aphte géant qui peut laisser des cicatrices après la guérison. L’ulcération peut-être très douloureuse au point de gêner la mastication et d’entraîner une hypersalivation
.

Qui consulter ?
Un dentiste ou un stomatologiste (spécialiste de la bouche) dans le cas d’aphtes récidivants ou de maladies aphteuses.
Quels sont les traitements ?
Pour les aphtes vulgaires ou récidivants, un traitement local par antiseptique, le plus souvent en bains de bouche est suffisant. On peut y associer des antalgiques contre les douleurs. Un traitement par voie générale est préconisé pour les aphtes récidivants rebelles au traitement local. Pour les maladies aphteuses, le traitement dépend de la maladie en cause.

Les bons conseils pour les éviter et les soigner
» Surveille les assiettes. Plusieurs aliments semblent favoriser les aphtes. Parmi eux : les fruits secs (cacahuètes, noix, noisettes…), certains fromages comme le gruyère, le chocolat, les agrumes, les fraises, le raisin, les bananes, les fruits acides (kiwis, ananas), les vinaigrettes, les épices… Evidemment, il ne s'agit pas de supprimer tous ces aliments des repas. c'est à la personne de de voir les aliments auxquels ,il est particulièrement sensibles. Par exemple, lorsqu'une personne fait une poussée d'aphtes, elle doit noter quels aliments elle az mangé le jour précédent, pour de démasquer le coupable.

» Une bonne hygiène bucco-dentaire : laver bien les dents et vérifier régulièrement l'état des prothèses et couronnes. en cas d'atteintet aux aphtes, faire des bains de bouche de temps en temps.

» Soigner les aphtes : appliquer des antiseptiques, des anesthésiques locaux, des antibiotiques selon l'étendue, et des bains de bouche.

» En cas de récidives fréquentes, orientez vers un médecin qui pourra peut-être prescrire un traitement préventif à prendre au long court.


Des aphtes sous surveillance :

L'aphtose : si les aphtes se manifestent au moins à trois endroits différents (zone buccale, génitale, oculaire, articulaire) et de façon chronique, il faut consulter un médecin car il peut s'agir d'une aphtose. Un traitement est alors nécessaire.
La fièvre aphteuse : c'est pas parce que une personne est sujette aux aphtes qu'elle risque une fièvre aphteuse, les deux ne sont pas liés. Cette maladie infectieuse due à un virus est contagieuse entre ovins, porcins, bovins et seulement exceptionnellement à l'homme. Elle se manifeste notamment par des aphtes et une fièvre élevée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pointvert.ecoleforum.com
 
le pharmacien face aux aphtes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» conseil du pharmacien face a des symptomes occulaires a lofficine
» le pharmacien face à l'intoxication à l'eau de javel
» Que faire face aux corrompus du département de pharmacie?
» (1997) BOEING SUISSE FACE A UN OVNI
» Comment réagir face à une enfant émétophobe ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert au comptoir de l'officine-
Sauter vers: