LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'ostéoporose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nina
Admin


Nombre de messages : 431
Date d'inscription : 30/10/2008
Age : 34
Localisation : 75015

MessageSujet: L'ostéoporose   Jeu 5 Fév - 0:45

Description médicale:

L'ostéoporose n'est pas une maladie, mais un processus naturel qui entraîne à la longue une perte graduelle de masse osseuse. Comme son nom le suggère, l’ostéoporose rend les os de plus en plus poreux et fragiles. Liée le plus souvent à l'âge, mais aussi précipitée par une foule de facteurs, cette détérioration des os augmente le risque de fractures. Les os les plus susceptibles de se fracturer sont ceux de la hanche, des vertèbres et des poignets. Mentionnons qu'il est parfaitement possible de vivre, sans aucune douleur et sans aucune limitation, quand on fait de l'ostéoporose.

Chez les femmes, le risque de présenter une fracture en raison d’une ossature fragilisée par l’ostéoporose est de 40 %, tandis qu’il est de 13 % chez les hommes. En effet, beaucoup plus de femmes que d'hommes sont touchées par l’ostéoporose; pour des raisons hormonales, mais aussi parce que les hommes possèdent une plus grosse ossature. Chez les plus de 50 ans, l’ostéoporose affecte environ une femme sur quatre, et un homme sur huit. Elle peut néanmoins survenir à tout âge.

Diagnostic:

Pour poser un diagnostic, le médecin évalue d’abord l’ensemble des facteurs de risque comme les antécédents familiaux, les autres maladies, l’âge de la ménopause, les habitudes de vie, etc. Si nécessaire, il propose aussi un test de densitométrie osseuse. Ce test permet de connaître le contenu minéral des os, ce qu’on appelle la densité minérale osseuse (DMO). Cependant, il ne permet pas de voir l’architecture des os.

Causes:

Les cellules osseuses sont en perpétuel renouvellement. Dans les os, il y a constamment construction de nouveaux tissus et destruction des vieux tissus (« remodelage »). Jusqu’à l’âge de 30 ans environ, la construction l’emporte sur la destruction, permettant ainsi la croissance et la consolidation de la masse osseuse. Par la suite, cette masse se maintient généralement jusqu’à l’âge de 40 ans, où elle tend alors à décliner de 1 % à 2 % par année.
Chez les femmes, la perte de masse osseuse s’intensifie avec l’arrivée de la périménopause, en raison du déclin de la production d’oestrogènes. Cette phase de perte osseuse accélérée dure jusqu’à environ cinq ans après la ménopause.
Chez les hommes, la perte est plus graduelle. À compter de 70 ans, leur risque d'ostéoporose augmente considérablement, et ils sont plus susceptibles d'avoir des fractures, surtout s'ils ne font pas d'exercice et qu'ils n'absorbent pas assez de calcium par leur alimentation.

Évolution:

En tentant de limiter ou de prévenir l’ostéoporose, on souhaite essentiellement éviter les conséquences d’une fracture osseuse : douleurs, perte d’autonomie et de qualité de vie (en cas de fracture de la hanche surtout), etc.
Lorsque l'ostéoporose est diagnostiquée et traitée, surtout si elle reste bénigne ou asymptomatique, le pronostic est excellent. Même dans les cas graves, au bout de quelques années, son traitement permet de stabiliser ou d'améliorer l'état des os au point de réduire de 50 % le risque de subir une fracture.
Par ailleurs, si l'ostéoporose découle de l'usage prolongé d'un médicament (thérapie aux corticostéroïdes, etc.), elle est réversible quand on élimine rapidement la cause.

Symptômes:

Au début, l'ostéoporose n'engendre généralement aucun symptôme, d'où ses surnoms de « voleur silencieux » ou de « mal silencieux ».
Un des premiers symptômes pourrait être une réduction de la grandeur (jusqu'à 10 cm) liée à une courbature du dos causée par un affaissement des vertèbres. À la longue, cela peut mener à une véritable difformité vertébrale associée à l'expression « bosse de sorcière ».
L'affaissement des vertèbres cause parfois d'intenses douleurs au dos.
Lorsque l'ostéoporose est avancée : fracture des poignets, des hanches, des vertèbres ou d'autres os. D'ailleurs, la perte osseuse n'est souvent constatée qu'à la suite d'une fracture survenue au cours d'une chute.

Personnes à risque:

Les femmes de plus de 50 ans.
Les hommes de plus de 70 ans.
Les personnes ayant des antécédents familiaux de fracture causée par l’ostéoporose (père, mère, frère, soeur).
Les femmes ayant eu une ménopause précoce (avant l'âge de 45 ans) de cause naturelle.
Les femmes ayant une fine ossature.
Les personnes atteintes de certaines maladies, dont la cirrhose du foie, la maladie de Crohn, une maladie chronique des poumons et l’arthrite rhumatoïde.

Facteurs de risque:
Flotter en état d'apesanteur dans l'espace durant une longue période est une des manières les plus sûres de provoquer de l'ostéoporose, mais peu d'entre nous connaîtront cette expérience. Les facteurs de risque suivants sont beaucoup plus courants. Ils contribuent à l’apparition ou à l’accélération de l’ostéoporose.
Le manque d'exercice physique.
Avoir déjà eu une fracture osseuse.
Une perte de poids importante.
Un déséquilibre hormonal prolongé : hyperparathyroïdie primaire, hyperthyroïdie (dans ce cas, le risque serait mineur), hypogonadisme.
Une ménopause précoce (avant l'âge de 45 ans), pouvant résulter de l'ablation des ovaires.
Des menstruations irrégulières, avec des périodes d'aménorrhée.
L’usage prolongé ou à fortes doses de certains médicaments peut causer des carences en calcium. Parmi les plus cités :
- les hormones thyroïdiennes en doses trop élevées;
- les anticonvulsivants;
- les corticostéroïdes (cortisone, etc.);
- les diurétiques;
- les médicaments contre l'asthme, l'arthrite rhumatoïde ou le psoriasis.
Une alimentation pauvre en calcium.
Un manque de vitamine D causé par une exposition limitée à la lumière du soleil ou par une alimentation pauvre en vitamine D.
La consommation abondante de caféine (l’équivalent de plus de quatre tasses de café par jour).
L’alcoolisme.

Prévention:

Pour prévenir l'ostéoporose, il est conseillé avant tout d'avoir un apport suffisant en calcium et en vitamine D, ainsi que de faire de l'exercice physique.
Faire de l'exercice. Les études démontrent que la pratique d’exercice est bonne pour les os, et ce, tout au long de la vie. Durant l’enfance et l’adolescence, être actif permet de se constituer un squelette plus résistant, donc de faire ses réserves de masse osseuse pour l’âge adulte. Chez les femmes préménopausées et ménopausées, les exercices réduisent le taux de perte osseuse et peuvent même conduire à un gain, dans certains cas. En outre, chez les personnes plus âgées, une bonne forme physique prévient les chutes et, par conséquent, réduit le risque de fracture.
Manger des aliments riches en calcium. Un des meilleurs moyens de prévenir l'ostéoporose est de se constituer une solide ossature grâce à une alimentation riche en calcium. Il est possible d’obtenir un apport suffisant en calcium en mangeant autre chose que des produits laitiers. Par exemple : du saumon (avec les os), des sardines, des légumes vert foncé (brocoli, etc.), des produits à base de soya (lait de soya enrichi de calcium). La prise de suppléments de calcium (combinés à la vitamine D) peut être nécessaire chez les personnes qui ne comblent pas leurs besoins quotidiens en ce minéral.
Manger des aliments riches en vitamine D. Cette vitamine permet de mieux absorber le calcium. Voir la fiche Vitamine D pour en connaître les sources.
Réduire sa consommation de café. La caféine augmente les pertes urinaires de calcium, mais seul le café semble associé à une perte de densité osseuse. Dans le cas du thé noir, les flavonoïdes pourraient compenser les pertes de calcium liées à son contenu en caféine.
Arrêter la consommation d'alcool. D'une part, l'action diurétique entraîne la fuite de nombreux nutriments, dont le calcium. D'autre part, dans les cas d'alcoolisme les plus graves, la personne tend à ne plus manger suffisamment, ce qui contribue encore plus à créer une carence en calcium.
Qui plus est, à un stade avancé, l'alcoolisme cause la cirrhose du foie, souvent associée à des pertes osseuses.
Cesser de fumer. Beaucoup d'études confirment que le tabagisme entraîne des pertes osseuses. Cependant, une fois qu'on cesse de fumer – même à un âge avancé – les pertes osseuses liées au tabac s'arrêtent.
Avoir un apport suffisant en protéines. Un apport inadéquat a été associé à un risque accru de fracture de la hanche chez les hommes et les femmes âgés. Le besoin moyen en protéines se situe de 45 g à 55 g par jour pour les femmes, et de 55 g à 65 g par jour pour les hommes. Avec l’âge, les besoins en protéines ne diminuent pas vraiment. Ils demeurent de l'ordre de 0,8 g/kg de poids corporel.

Protéines : animales ou végétales?
On croit généralement qu'un excès de protéines animales entraîne une fuite de calcium par l'urine. D'où l'avantage, par exemple, des protéines de soya qui causent moins de fuites de calcium que celles d'origine animale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'ostéoporose
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'ostéoporose, une contre indication à l'implantologie ?
» Le lait et l'ostéoporose...
» pilule et ostéoporose
» L'ostéoporose: comment l'éviter ? par Pr. Henri Joyeux . ..Et l'Emir Abdelkader
» SEP et Ostéoporose:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert médical-
Sauter vers: