LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 les inhibiteurs d'histone-méthyltransférases ont un potentiel pour agir sur les cellules du réservoir infectés par le VIH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
françoise

avatar

Nombre de messages : 362
Date d'inscription : 10/04/2009
Age : 32
Localisation : mulhouse

MessageSujet: les inhibiteurs d'histone-méthyltransférases ont un potentiel pour agir sur les cellules du réservoir infectés par le VIH    Mar 18 Sep - 0:14

L'apport des antirétroviraux sous forme de multithérapie a été considérable pour la longévité et la qualité de vie des patients HIV. Cependant, un problème majeur demeure: malgré une multithérapie anti-sida prolongée et efficace (éliminant toute trace de virus du plasma), des réservoirs cellulaires infectés par des virus latents persistent chez les patients.

Le Laboratoire de virologie moléculaire (IBMM, Faculté des Sciences en Belgique) Carine Van Lint étudie cette latence du virus et tente de réactiver ces cellules "dormantes" pour mieux les éliminer ensuite. C'est en effet en se multipliant qu'elles vont se démasquer et se présenter au système immunitaire spécialisé dans leur destruction.

En collaboration avec l'équipe des professeurs Stéphane De Wit et Nathan Clumeck au CHU-St-Pierre et plusieurs laboratoires français, le laboratoire de l'IBMM a démontré pour la première fois qu'une classe de molécules, les inhibiteurs d'histone-méthyltransférases (des enzymes impliquées dans la répression du VIH) réactivent l'expression virale in vitro dans des cellules réservoirs de patients sous traitement et dont la charge virale était indétectable depuis au moins un an, ce qui rend ces cellules accessibles au système immunitaire de l'hôte.


Ces résultats constituent la preuve du concept que les inhibiteurs d'histone-méthyltransférases ont un potentiel pour agir sur les cellules du réservoir dans le but de réduire efficacement le "pool" des réservoirs cellulaires infectés de manière latente .

Les résultats de cette recherche sont publiés dans la revue AIDS

Techno-science.net
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
les inhibiteurs d'histone-méthyltransférases ont un potentiel pour agir sur les cellules du réservoir infectés par le VIH
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» inhibiteurs HDAC. (inhibiteurs d’histone déacétylase)
» Inhibiteurs d'HDAC
» Télomérase et inhibiteurs de télomérase...
» Inhibiteurs de PARP.
» Les inhibiteurs de syntèse ATP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert de l'information médicale-
Sauter vers: