LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des chercheurs démontrent la grande l'efficacité de la toxine botulique (Botox) dans le traitement de la vessie hyperactive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Karim

avatar

Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 15/01/2011

MessageSujet: Des chercheurs démontrent la grande l'efficacité de la toxine botulique (Botox) dans le traitement de la vessie hyperactive    Mar 13 Mar - 20:52

Ces chercheurs de l'Université de Leicester ont mené la plus grande étude sur le traitement de l'incontinence urinaire par la toxine botulique (Botox) et démontrent sa grande efficacité dans le traitement de la vessie hyperactive, une maladie handicapante qui peut affecter jusqu'à 20% des personnes âgées de plus de 40 ans. Des conclusions relayées par la revue European Urology.
Le Dr Douglas Tincello, maître de conférences à l'Université et gynécologue à l'Hôpital universitaire de Leicester rappelle que la vessie hyperactive est une forme d'incontinence urinaire avec des symptômes spécifiques comme
le besoin impérieux de se précipiter aux toilettes, la nycturie (la nécessité d'interrompre son sommeil la nuit pour uriner) et d’éprouver un incident avant d'atteindre les toilettes. En général, l'incontinence urinaire est plus fréquente chez les femmes et peut être une maladie embarrassante au quotidien.
La vessie hyperactive est habituellement causée par l’hyperactivité du muscle de la vessie
, le muscle détrusor qui se contracte de manière aléatoire plutôt qu’au moment opportun. Le traitement est généralement débuté par des exercices du muscle du plancher pelvien, des conseils sur l'apport de boissons. Mais ces premières mesures ne fonctionnent que pour certains patients.

40% des femmes ont récupéré leur continence au bout de 6 semaines de traitement: Cette étude de 4 ans a porté sur 240 femmes ayant de graves troubles de l’incontinence et n'avaient connu d’amélioration après 2 différents traitements médicamenteux. Les chercheurs constatent qu’un seul traitement par toxine botulique s’avère alors très efficace. Les patientes ressentaient moins le sentiment d'urgence de se précipiter aux toilettes : « Chez les patients traités par toxine botulique les périodes d'urgence sont passées de 6 par jour à moins d'une par jour. Environ 40% des femmes ont récupéré leur continence au bout de 6 semaines et un tiers d’entre elles étaient toujours continentes 6 mois après le traitement. Les effets du traitement commencent à se dissiper environ 6 mois après.
Le traitement n'est pas sans complications, environ 1 femme sur 8 a pu éprouver une certaine difficulté à vider sa vessie à un moment donné, dans les 6 mois suivant le traitement, en raison d’une paralysie du muscle de la vessie. Ces femmes sont dû apprendre à utiliser des cathéters jetables
.

Efficacité et sécurité du traitement : En 2006, lorsque l'étude a commencé, c’était le seul essai clinique de toxine botulique chez les femmes avec vessie hyperactive, aujourd’hui c'est la plus grande étude en son genre, et elle apporte un grand nombre de preuves indiquant l’efficacité et la sécurité du traitement, confirment les auteurs. «Cette hyperactivité de la vessie est très frustrante pour moi en tant que médecin », explique le Dr Douglas Tincello et la toxine botulique fonctionne tellement mieux que les médicaments que nous avons aujourd’hui à disposition…Mes patientes ont été ravies de l’efficacité du traitement, même en cas d’effets secondaires ».
L'équipe poursuit actuellement des études supplémentaires sur les données de cette étude pour mesurer la rentabilité du traitement de l’incontinence par toxine botulique ce qui conditionnera, aussi, l’utilisation plus ou moins large du médicament.


European Urology doi.org/10.1016/j.eururo.2011.12.056
« Botulinum Toxin A Versus Placebo for Refractory Detrusor Overactivity in Women: A Randomised Blinded Placebo-Controlled Trial of 240 Women (the RELAX Study)”,santélog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Des chercheurs démontrent la grande l'efficacité de la toxine botulique (Botox) dans le traitement de la vessie hyperactive
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grande consultation sur le numérique dans l'éducation auprès des enseignants, parents et éditeurs en janvier-février 2015.
» Qu'utilisez-vous comme produits de beauté?
» Grèce, Grande-Bretagne, Mexique... : Grèves d'enseignants dans le monde à la rentrée 2013.
» Grande Braderie le 6 juillet 2013 dans le pays de GEX
» efficacité des personnels administratifs dans les académies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert de l'information médicale-
Sauter vers: