LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nouvel espoir pour les jeunes patients atteints de leucémie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
souad

avatar

Nombre de messages : 625
Date d'inscription : 06/04/2009
Localisation : alger

MessageSujet: Nouvel espoir pour les jeunes patients atteints de leucémie ?   Mer 23 Nov - 23:53

Pour les chercheurs du Centre de recherche du CHU Sainte-Justine et de l'Université de Montréal , c'est un pas de plus vers l'élaboration de tests simples permettant de prédire une rechute de leucémie infantile. Environ 20 pour cent des jeunes patients leucémiques qui reçoivent un greffe de cellules souches provenant du sang de cordon feront une rechute leucémique. Les observations de ces chercheurs, publiées récemment dans la revue Blood, ont permis de démontrer qu'un sous-groupe de globules blancs (lymphocytes T ou cellules T) en est en partie responsable. Ce processus a été mal compris jusqu'à ce jour .
"Nous avons démontré qu'un marqueur particulier présent à la surface des cellules T, PD-1, s'est révélé sensiblement plus fréquent chez les jeunes patients sur le point de faire une rechute", affirme l'auteur principal de l'étude, le Dr Hugo Soudeyns, chercheur au Centre de recherche du CHU Sainte-Justine, un centre hospitalier affilié de l'Université de Montréal. "Le PD-1 est également un marqueur de l'épuisement des cellules T, un processus selon lequel les cellules T perdent leur capacité de se multiplier et deviennent moins efficaces pour lutter contre les virus et les cellules cancéreuses".


Créneau de vulnérabilité

Le Dr Soudeyns et ses collègues ont analysé les prélèvements sanguins provenant de jeunes enfants ayant reçu une greffe de sang de cordon dans le but de traiter certains troubles sanguins tels que la leucémie. Ils s'intéressaient particulièrement à l'étude de la période post-greffe, d'une durée de trois à six mois , période pendant laquelle les enfants étaient le plus susceptibles de faire une rechute et de contracter une infection. Pendant ce temps , le niveau d'expression du marqueur PD-1 était le plus élevé, ce qui suggère qu'un grand nombre de ces cellules T arrivaient à la fin de leur cycle de vie et étaient, par conséquent, moins efficaces.

"Nos observations laissent croire que la mesure des marqueurs d'épuisement tels que le PD-1 pourrait être proposée pour la détection précoce de rechute leucémique - une complication très grave",
affirme le Dr Soudeyns. "La prochaine étape consiste à refaire ces expériences chez des groupes de patients plus importants".


L'apport de la plate-forme ELISpot

Grâce au soutien financier de la Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau, l'équipe du Dr Soudeyns a pu compter sur un nouveau lecteur ELISpot, qui permet d'analyser la réponse des cellules à des stimuli. Ce lecteur a d'ailleurs joué un rôle important quant à l'analyse des prélèvements sanguins recueillis dans le cadre de cette étude. La Fondation est fière d'avoir contribué positivement à ses travaux de recherche en oncologie pédiatrique et félicite Dr Soudeyns pour cette percée scientifique remarquable.

La leucémie et les greffes de cellules souches

La leucémie est un type de cancer du sang. Fréquemment, les enfants atteints de leucémie sont traités par la chimiothérapie et par la radiation afin d'éradiquer leurs cellules cancéreuses. Toutefois, ce traitement entraîne également la destruction de leurs globules blancs et rouges. Pour reconstituer ces derniers, les enfants atteints de leucémie reçoivent souvent une greffe de moelle osseuse. Une autre procédure semblable à la greffe de moelle osseuse est la greffe du sang de cordon.

Précisions sur l'étude

L'étude, sous la direction du Dr Hugo Soudeyns, un chercheur dans l'axe de recherche Maladies virales et immunitaires et cancers au Centre de recherche du CHU Sainte-Justine et aux départements de microbiologie et immunologie et de pédiatrie de l'Université de Montréal, est parue dans la version en ligne de la revue scientifique Blood le 2 août 2011. La Dre Natacha Merindol est la première auteure, suivie du Dr Martin A. Champagne et du Dr Michel Duval. Cette étude a été publiée dans le numéro du 26 octobre 2011 de la revue Blood et a fait l'objet d'un éditorial soulignant l'originalité de la recherche.

L'étude a été subventionnée par le Fonds de recherche en santé du Québec (FRSQ), Héma-Québec, la Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau, la Fondation Cole ainsi que la Fondation CHU Sainte-Justine.


Techno-science
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nouvel espoir pour les jeunes patients atteints de leucémie ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvel Espoir pour le Traitement de la SEP!
» Implants cérébraux : un nouvel espoir dans le traitement de la dépression sévère entre autres
» Exercices pour les patients atteints de BPCO
» Un nouvel espoir de vaccin contre le sida
» JE CROIS EN TOI !!PAROLES D'ESPOIR POUR TOUS !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert de l'information médicale-
Sauter vers: