LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des chercheurs viennent de cartographier un lien moléculaire qui explique le lien entre le diabète et le cancer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2238
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Des chercheurs viennent de cartographier un lien moléculaire qui explique le lien entre le diabète et le cancer   Ven 18 Nov - 0:31

Le fait que le diabète augmente le risque de certains types de cancer est déjà bien connu, mais ces chercheurs de l'Université de Lund (Suède) viennent de cartographier un lien moléculaire qui explique le lien entre ces deux grandes maladies. En résumé, dans le diabète, alors que la glycémie est élevée, le gène TCF* est activé, protégeant ainsi les cellules bêta de la mort cellulaire ce qui entrave l'activité du gène p53, à l’activité anti-tumorale, qui empêche une division cellulaire excessive. Des pistes sont donc ouvertes, et pour booster l’activité de TCF pour prévenir le diabète, et pour booster l’activité de p53 pour développer son effet antitumoral.

Le diabète de type 2 est un long processus. Un de ses premiers signes précoces est l’élévation du niveau d'insuline dans le sang. Tant que les cellules bêta productrices d'insuline sont en mesure de compenser l'augmentation de la demande, par exemple lorsque la personne est en surpoids, le taux de sucre dans le sang reste normal. Dès que la capacité de sécrétion d'insuline tombe en deçà du niveau nécessaire, le diabète de type 2 devient une réalité. La dernière étape est généralement très rapide, rappellent les auteurs, les cellules bêta « se tuent au travail ».

Du côté du diabète Ces chercheurs ont travaillé sur le gène de risque le plus connu de diabète de type 2, une variante du gène TCF et ont étudié sa fonction dans les cellules bêta. Zhou Yuedan, étudiant au doctorat à l'Université de Lund, principal auteur de l'étude, explique que cette variante de TCF est commune et que 25% de la population et 31% des diabétiques en sont porteurs, selon les données de l’étude cohorte suédoise, « Malmö Preventive Project population survey ».

Du côté du cancer… Un gène tout aussi bien établi comme lié au développement du cancer est le gène p53. Ce gène appelé « protecteur du génome », empêche la division cellulaire incontrôlée dans le cancer. Le gène p53 a déjà été lié à une protection contre le cancer du foie et du côlon.

« C'est ici que le lien entre le diabète et le cancer survient : La fonction du gène TCF dans les cellules bêta est de protéger les cellules contre une glycémie élevée. Si cette fonction échoue, c’est la mort des cellules bêta, ce qui conduit au diabète », affirme Ola Hansson auteur, chercheur et directeur de l'étude. En bref, TCF protège de la mort cellulaire, tandis que p53 empêche la division cellulaire excessive. Lorsque la glycémie est élevée, le gène TCF est activé, ce qui entrave l'activité du gène p53, protégeant ainsi les cellules bêta de la mort cellulaire.

Quelles applications? L’équipe de chercheurs (ci-contre) a commencé à travailler avec le gène TCF il y a deux ans pour comprendre son rôle dans la production d'insuline. La découverte du lien avec le gène p53 et le cancer s’est faite tout à fait par hasard. Aujourd’hui, les chercheurs travaillent à essayer d'influencer p53 afin de pouvoir restaurer sa fonction anti-tumorale. « De la même manière, le renforcement de la fonction protectrice de TCF contre la mort des cellules bêta dans le cadre de l'hyperglycémie pourrait fonctionner comme un médicament du diabète de type 2, ou comme traitement avant même le développement de la maladie», affirme Ola Hansson.

*Le nom complet de la variante de risque est TCF7L2.

Human Molecular Genetics doi: 10.1093/hmg/ddr454 http://hmg.oxfordjournals.org/content/early/2011/10/11/hmg.ddr454.short?rss=1,santélog

_________________
Coeur ouvert,Main tendue,Oreille attentive,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pointvert.ecoleforum.com
 
Des chercheurs viennent de cartographier un lien moléculaire qui explique le lien entre le diabète et le cancer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gastronomie....moléculaire!
» L’imagerie moléculaire de la poitrine.
» Réunion: Biogéochimie moléculaire appliquée à l'archéologie
» nuages moléculaires
» agar agar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert de l'information médicale-
Sauter vers: