LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 la symbolique des fleurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nina
Admin


Nombre de messages : 431
Date d'inscription : 30/10/2008
Age : 34
Localisation : 75015

MessageSujet: la symbolique des fleurs   Lun 15 Déc - 0:57

A la renaissance, les fleurs et leur symbolique sont souvent citées par les poètes de La Pléiade. De nombreux gentilshommes de cette époque furent peints, un œillet à la main, symbole de fidélité.
Les premiers jardins botaniques n'ont vu le jour qu'au 16ème siècle, en Italie. La culture des fleurs était essentiellement une occupation de riches. A cette époque le langage des fleurs devient un thème classique des cartes postales, bien utile pour les amoureux qui communiquaient alors en échangeant des bouquets.
Et ne croyez pas que ce mode de communication était restreint ; si un innocent bouquet de glycine était un signe d'amitié, une jonquille délivrait un message un peu plus compromettant. Offrir du muguet et de la fougère voulait dire: "votre charme inconscient me fascine". On pouvait même échanger des insultes avec les capucines ou les fleurs de l'arbousier, symbole de méchanceté.
Le 19ème siècle a connu un réel engouement pour les fleurs. On brodait alors des motifs floraux sur les vêtements.
Aujourd'hui, peu de fleurs ou plantes sont encore utilisées couramment pour la signification qui leur a été donnée au cours des siècles: cependant, le muguet est toujours considéré comme porte-bonheur, le trèfle à quatre feuilles est toujours le symbole de la chance.

Le langage des fleurs
Selon les pays ou les cultures, les fleurs n'ont pas le même langage. L'exemple le plus crucial est celui du chrysanthème, fleur que l'on boude dans le monde occidental. L'offrir pour un heureux événement ou une fête serait une faute de mauvais goût, alors qu'en Asie, dont elle est originaire, cette fleur est symbole de vie.
Vous retrouverez donc le langage le plus usuel prêté aux fleurs en Europe:

Bégonia : cordialité - franche amitié
Bougainvillée : aventure
Camélia blanc : beauté parfaite
Camélia rose : admiration
Camélia rouge : repentir
Coquelicot : reconnaissance - consolation
Géranium : simplicité - consolation
Giroflée : fidélité – promptitude
Hortensia : caprice
Iris : heureuses nouvelles
Jacinthe : rouge douleur
Jacinthe : bleue constance
Jacinthe : blanche discrétion
Jasmin : jaune grâce – élégance
Jasmin : blanc amabilité
Jonquille : désir - langueur d'amour
Lavande : défiance
Lilas : blanc innocence de la jeunesse - indocilité
Lilas : mauve premier amour
Lys : pureté - amour chaste
Marguerite : innocence – préférence
Mimosa : sensibilité
Muguet : porte-bonheur
Narcisse : égoïsme - reproche : "vous n'avez pas de cœur"
Oeillet : rouge passion
Oeillet : blanc talent
Oeillet : panaché refus
Oeillet : jaune dédain
Orchidée : beauté suprême - luxe
Pervenche : fidélité en amitié – modestie
Pivoine : timidité et sincérité
Primevère : candeur - sincérité des sentiments
Rose blanche et rouge : amour
Rose jaune : infidélité
Rose mousse : volupté
Rose trémière : fertilité
Tulipe rouge : déclaration d'amour
Tulipe jaune : amour sans espoir
Tulipe panachée : admiration
Violette : modestie - pudeur - amour inavoué

Les fleurs et l'Histoire
Des personnages historiques avaient un tel engouement pour certaines fleurs que leur nom y est encore associé.
Pour d'autres ce sont les circonstances exceptionnelles, associées à une fleur, qui sont à l'origine de l'association.
Quelques anecdotes :
C'est le cas de la violette, que l'on ne peut qu'associer à Napoléon. Sa passion pour cette fleur est née de sa rencontre avec Joséphine de Beauharnais, qui lui remit le bouquet qu'elle arborait à la ceinture ce jour-là.
Durant son exil à l'Ile d'Elbe, les partisans de Napoléon se reconnaissaient par ces mots: "Aimez-vous les violettes?".
Le genêt, dont Geoffroi d'Anjou avait orné son casque pour un pèlerinage en Terre Sainte lui valut le surnom de Prince Plantagenêt. Ainsi commença la dynastie des Plantagenêt.
Le Camélia était la seule fleur supportée par Marie Duplessis, maîtresse d'Alexandre Dumas fils, qui transpose son personnage dans "La Dame aux Camélias"
Hortensia : Ce nom a été donné à la fleur rapportée du Japon par l'expédition à laquelle participa Hortense Lepaute, première femme à avoir effectué le tour du monde.
En 1918, les soldats du front offrirent des giroflées à Clemenceau, lors d'une inspection. Il fut enterré, à sa demande, avec ce bouquet de giroflées.
Clovis a pu échapper aux Wisigoths grâce aux iris d'eau plantés dans le lit d'un ruisseau, montrant que ce cours d'eau pouvait être traversé. L'iris devint alors l'emblème de Clovis et apparut sur ses armoiries.
Le lys, symbole royal par excellence, apparaîtra bien plus tard ( Louis VII )

Certains artistes s'inspirent des fleurs pour dessiner, pour chanter et d'autres pour écrire, voici quelques exemples des plus fréquemment rencontrésLa giroflée avec l'abeille

Folâtre en baisant le vieux mur
Le chaud sillon gaîment s'éveille
Remué par le germe obscur
Victor Hugo


Mais moi, Narcisse aimé, je ne suis curieux que de ma seule essence ; Tout autre n'a pour moi qu'un cœur mystérieux. Tout autre n'est qu'absence.
Paul Valéry

Comme autrefois la pervenche
Sur le velours vert des prés
Par le printemps diaprés
Aux baisers du soleil penche
A moitié rempli de miel
Son calice bleu de ciel
Théophile Gauthier

L'été brûlant à ses grasses moissons
Le riche automne à ses treilles encloses
L'hiver frileux son manteau de glaçons
Mais le printemps a l'amour et les roses
Gérard de Nerval

Je t'apporte, ce soir, comme offrandre, ma joie
...D'avoir plongé mon corps dans l'or et dans la soie
...Du vent joyeux et franc et du soleil superbe
...Mes pieds sont clairs d'avoir marché parmi les herbes
...Mes mains douces d'avoir touché le cœur des fleurs
Emile Verhaeren
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
la symbolique des fleurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les fleurs
» Fleurs de Bach
» Les fleurs du mal, de Baudelaire.
» [Cuphea ignea] plante à fleurs tubulaires
» Fleurs de Bach : la blibliothèque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert des arts et cultures-
Sauter vers: