LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 fingolimod -Gilenya, première molécule par voie orale contre la sclérose en plaques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
moncef

avatar

Nombre de messages : 269
Date d'inscription : 19/08/2010

MessageSujet: fingolimod -Gilenya, première molécule par voie orale contre la sclérose en plaques    Jeu 22 Sep - 14:18

Cette première molécule par voie orale (fingolimod -Gilenya) représente un énorme progrès dans la lutte contre cette affection invalidante dont pourront bénéficier les patients européens dès le début 2012. C’est une équipe française, celle du Pr Pelletier du service de neurologie du CHU Timone qui a coordonné les essais thérapeutiques sur ce premier traitement par voie orale et participé à l’identification de 29 nouveaux gènes impliqués dans la sclérose en plaques.
La sclérose en plaques est l’affection neurologique responsable de handicap la plus fréquente du sujet jeune. Elle touche 2,5 millions de personnes dans le monde et plus de 80 000 en France.
Les malades souffrant de sclérose en plaques évoluant par poussées pourront, dès le début de l’année prochaine, prendre une pilule pour enrayer ces attaques. Cette première molécule par voie orale
(fingolimod -Gilenya) représente un énorme progrès dans la lutte contre cette affection invalidante. Les chercheurs ont travaillé avec un consortium mondial de recherche (Etats-Unis, Canada, Europe), le l'International Multiple Sclerosis Genetics Consortium et analysé le patrimoine génétique de près de 10 000 patients atteints de sclérose en plaques comparés à plus de 17 000 personnes non atteintes.

Une affection qui touche l’immunité : Les gènes identifiés interviennent tous dans les défenses immunitaires mises en place dans l’organisme, argumentant l’hypothèse que cette maladie est bien une affection qui touche l’immunité. Notamment, certains de ces gènes sont aussi incriminés dans d’autres maladies qualifiées d’auto-immunes (agression de l’organisme par ses propres défenses immunitaires qui, au lieu de le protéger vont l’attaquer) telles que le diabète insulino-dépendant et la maladie de Crohn). Enfin, certains de ces gènes interviennent dans le métabolisme de la vitamine D, vitamine identifiée récemment comme un des facteurs d’environnement lié à la maladie. La sclérose en plaques n’est pas une maladie héréditaire, mais des facteurs de susceptibilité génétiques sont bien impliqués dans son apparition.
Réseau CHU santélog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
fingolimod -Gilenya, première molécule par voie orale contre la sclérose en plaques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La molécule Neu5Gc
» Une nouvelle molécule dans une algue verte-bleue
» Découverte : nouvelle molécule dans le système immunitaire.
» Molécule en test "type" Ampyra
» Une molécule-leurre, dbait

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert de l'information médicale-
Sauter vers: