LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Incontinence urinaire: Le sondage intermittent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bey045



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 34
Localisation : constantine

MessageSujet: Incontinence urinaire: Le sondage intermittent   Dim 7 Déc - 1:56

Définition

Les causes de rétention sont dues essentiellement à des lésions de la moelle épinière le plus souvent d'origine traumatique (séquelles d'accidents notamment) ou médicale (sclérose en plaques par exemple).
Ces lésions entraînent fréquemment une perte du contrôle de la miction. Les urines stagnent alors dans la vessie et favorisent prolifération bactérienne et infections urinaires.

Afin d'éviter ces problèmes, la vessie doit être vidée à intervalles réguliers, toutes les 3-4 heures à l'aide d'une sonde, soit un minimum de 5 sondages quotidiens : c'est le sondage intermittent. Dans certains cas, il peut être pratiqué soit par une tierce personne, c'est l'hétéro-sondage ; soit directement par la personne concernée, on parle alors d'auto-sondage.

Cette technique permet de maintenir la fonction de réservoir et de vidange de la vessie, limite les risques d'infections et de complications urinaires tout en apportant aux personnes concernées davantage d'autonomie.

L'autosondage doit être pratiqué seulement sur avis médical et strictement selon les indications du médecin traitant ou de l'infirmier(ère).

Historique du sondage intermittent

La notion de sondage intermittent (vidange de la vessie à intervalles réguliers) remonte à l'Egypte ancienne. La sonde la plus ancienne fut retrouvée à Pompéi, elle était en bronze. Cette méthode de sondage a été utilisée jusqu'aux alentours de 1900, date à laquelle fut inventé le sondage à demeure.
Or, de nombreuses études ont démontré que l'utilisation d'une sonde à demeure laissée dans la vessie expose à des risques élevés d'infection urinaire.
De ce fait, ces 30 dernières années, le sondage intermittent est devenu la technique de référence pour vider la vessie en cas de rétention urinaire complète ou incomplète quelle qu'en soit la cause. Son caractère intermittent réduit le risque d'infection.

Le sondage intermittent, comme son nom l'indique, repose sur le principe d'une vidange régulière de la vessie. Il requiert en général 5 sondages quotidiens.

La fréquence de sondage est cependant variable selon les personnes.

Aujourd'hui, les sondes autolubrifiées à usage unique sont couramment utilisées car elles facilitent le sondage (à l'introduction et au retrait de la sonde) et préservent au mieux la muqueuse urétrale.
La mise au point des sondes autolubrifiées prêtes à l'emploi SpeediCath simplifie la préparation et diminue les risques de contamination liés à la manipulation.

L'autosondage doit être pratiqué seulement sur avis médical et strictement selon les indications du médecin traitant ou de l'infirmier(ère).

En savoir plus: LES DIFFÉRENTS MODES DE DRAINAGE DES URINES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Incontinence urinaire: Le sondage intermittent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Auto-sondage féminin !
» Sondage stratifié: taille de l'échantillon
» sondage sur le végétarisme
» Probleme urinaire
» SONDAGE organisation du classeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert médical-
Sauter vers: