LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Simulation moléculaire : la "CAO" des médicaments

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2238
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Simulation moléculaire : la "CAO" des médicaments   Jeu 14 Juil - 21:54


Simulation moléculaire : la "CAO" des médicaments

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/67293.htm


Des chercheurs de l'Institut de Recherche Hospital del Mar (IMIM) et de l'Université Pompeu Fabra (UPF) ont réussi à reconstruire par le calcul tout le processus de liaison d'une molécule avec sa protéine cible et à le représenter en images de synthèse. Les travaux qui ont été publiés dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) le 6 juin dernier [1] ouvrent la voie à une conception plus sûre et plus efficace de nouveaux médicaments.
L'observation et la compréhension de la liaison protéine-ligand est fondamentale pour la recherche biomédicale : elle permet de calculer l'affinité et le temps d'union de la molécule médicamenteuse avec sa protéine cible, connaitre quelles sont leurs interactions et savoir ainsi comment agit le médicament. Seulement ce processus se déroule à des échelles qui rendent les observations difficiles : la taille des liaisons est de l'ordre de l'Angström (10-10 mètres, échelle d'un atome) sur des durées d'environ 100 nanosecondes.

Filmer ou capturer des déplacements si rapides de molécules avec une résolution spatiale si fine est aujourd'hui impossible. Pour contourner les problèmes liés à l'observation directe, les scientifiques ont donc développé des méthodes de simulation numérique qui permettent de représenter et " voir " les molécules et leurs mouvements à l'échelle atomique avec une grande précision. Sous la houlette de Gianni Fabritiis, coordinateur du Laboratoire de Biophysique Informatique et du Programme de Recherche en Informatique Biomédicale (GRIB) entre l'IMIM [2] et l'UPF, ces travaux donnent ainsi l'accès à des processus biochimiques jusqu'ici invisibles et méconnus.




Simulation d'une liaison moléculaire Crédits : ps3grid

Concrètement, les chercheurs ont reconstruit le processus complet de la liaison d'un inhibiteur enzymatique, le complexe trypsine-benzamidine, grâce à près de 500 simulations moléculaires d'une durée de 100 nanosecondes chacune. Sur la vidéo on peut voir la protéine en arrière plan (en forme de pelote de laine), le complexe trypsine-benzamidine (en vert) et les molécules d'eau (rouge et blanc). Lors de la liaison, la reconnaissance de la molécule par la protéine ciblée provoque une réponse biologique : la compréhension de cette union est donc d'une importance vitale pour la conception de nouveaux médicaments.
A ce jour, c'est la première étude qui fournit une reconstruction complète d'un processus de liaison protéine-ligand. "La méthode nous donne non seulement l'affinité de liaison et la cinétique de la réaction, mais également des informations à l'échelle atomique durant le processus : les sites de liaison, les états de transition et les états métastables, qui sont potentiellement utiles pour augmenter la probabilité de succeès dans la conception de médicaments. Cette méthodologie est directement applicable à d'autres systèmes moléculaires, et donc d'intérêt général en matière de recherche biomédicale et pharmaceutique" explique Gianni Fabritiis.

Les chercheurs travaillent maintenant à étendre l'application de cette méthodologie et à optimiser l'usage des capacités de calcul, car dans le cas où les ligands sont plus grands et plus flexibles et où les protéines ont des processus liant plus complexes, un effort de calcul toujours plus grand est exigé
.


Pour en savoir plus, contacts :

- [1] "Complete reconstruction of an enzyme-inhibitor binding process by molecular dynamics simulations", par I. Buch, T. Giorgino, et G. De Fabritiis, paru dans Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) le 6 juin 2011, DOI: 10.1073/pnas.1103547108
- [2] Institut Municipal de Recherche Médicale, Hospital del Mar (IMIM), Département de communication, Rosa Manaut et Marta Calsina, (+34) 93 316 06 80 / (+34) 618 50 98 85
- Infrastructure de calcul dématerérialisée pour la simulation moléculaire, http://www.gpugrid.net/
Code brève
ADIT : 67293

Source :
Institut Municipal de Recherche Médicale, Hospital del Mar (IMIM), communiqué du 6 juin 2011
Rédacteur :
Philippe Chabarot, chargé de mission, service.scientifique@sst-bcn.com

Origine :
BE Espagne numéro 106 (13/07/2011) - Ambassade de France en Espagne / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/67293.htm


_________________
Coeur ouvert,Main tendue,Oreille attentive,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pointvert.ecoleforum.com
 
Simulation moléculaire : la "CAO" des médicaments
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gastronomie....moléculaire!
» L’imagerie moléculaire de la poitrine.
» Réunion: Biogéochimie moléculaire appliquée à l'archéologie
» nuages moléculaires
» agar agar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert de la formation continue-
Sauter vers: