LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'escarre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bey045



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 34
Localisation : constantine

MessageSujet: L'escarre   Ven 5 Déc - 3:22

Définition
L'escarre (du grec "echara" qui signifie "croûte") est une lésion de la peau due à l'insuffisance de la circulation du sang liée à une compression des tissus mous entre un plan dur et les reliefs osseux.
Les localisations les plus fréquentes sont le bas du dos (sacrum) et le talon. L'escarre est une maladie fréquente, puisqu'elle touche 5 à 10% des personnes hospitalisées. Les personnes âgées grabataires, les paraplégiques et les tétraplégiques sont des populations à haut risque d'escarre.
]Facteurs de risque

Certains facteurs augmentent le risque d'escarre :

la pression : elle diminue l'oxygénation de la peau
les frottements de la peau sur les draps : ils conduisent à l'abrasion de la peau.
le glissement de la peau par rapport aux tissus sous-cutanés (cisaillement) : cela allonge les vaisseaux et diminue alors l'apport en oxygène aux tissus
l'immobilité : elle prolonge la durée de compression des tissus.
l'incontinence urinaire et fécale : ces substances sont irritantes pour la peau et la fragilisent.
la macération, lors d'incontinence ou de transpiration : elle fragilise également la peau.
la dénutrition et la déshydratation : elles diminuent le rembourrage des reliefs osseux qui permet en temps normal de limiter la compression.
l'âge : la résistance cutanée diminue avec l'âge.
les pathologies cardio-respiratoires : elles conduisent à une mauvaise vascularisation de la peau.
l'état psychique : il altère la participation du patient aux soins.


Cycle de l'escarre


La formation d'une escarre passe par quatre stades de gravité croissante :
Stade 1 : la peau est intacte, avec rougeur persistante (érythème).
Stade 2 : la peau (épiderme ET derme) présente une ulcération superficielle, se présentant comme une abrasion, une ampoule (phlyctène) ou un cratère superficiel.
Aux stades 1 et 2, il est encore possible d'empêcher la mort (nécrose) des tissus en mettant en place des mesures préventives, c'est à dire en supprimant la pression localement.

Stade 3 : la peau présente un cratère profond. La peau mais également les tissus sous-cutanés (tissus graisseux) sont alors atteints.
Stade 4 : la destruction s'étend aux muscles, aux tendons, aux articulations et aux os.
Pour les stades 3 et 4, les tissus sont morts. Il faut donc retirer ces tissus morts : c'est la phase de détersion. Ensuite, l'utilisation de pansements adaptés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ahmed



Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 28/10/2008
Age : 54

MessageSujet: Re: L'escarre   Sam 6 Déc - 9:57

merci bey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'escarre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vrai/faux ? Remèdes de grand-mère
» L’euthanasie active? (Christophe Barbier - L'Express.fr)
» .urgo-soins-et-sante.fleur
» site sur les escarres
» degré de dénutrition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert médical-
Sauter vers: