LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Américains arrivent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ahmed

avatar

Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 28/10/2008
Age : 55

MessageSujet: Les Américains arrivent   Sam 11 Juin - 16:33

C’est un véritable plan Marshall que proposent les Américains à l’Algérie, mais pas sans contrepartie.
Les domaines que se propose d´investir l´Oncle Sam en Algérie, sont aussi sensibles les uns que les autres: le médicament, l´agroalimentaire et les TIC avec en plus la présence, dans ces mêmes secteurs, des lobbys.
Jeudi dernier, l´Algérie et les Etats-Unis ont signé à Alger un protocole d´accord dans le domaine de la biotechnologie et le développement de la production nationale en matière de médicaments. Le ministre de la Santé, Djamel Ould Abbès, a indiqué qu´«avec ce partenariat, nous entrons dans une ère nouvelle et nous pouvons dire que nous en avons terminé avec le bricolage».
A l´instar de pays comme le Singapour, en Asie, et de l´Irlande en Europe, reconnus de par l´importance de leur production en médicaments, l´Algérie pourrait être, elle aussi, «le pôle de l´industrie biopharmaceutique pour le Moyen-Orient, ainsi que pour l´ensemble de l´Afrique, dans un avenir plus ou moins proche», a ajouté le ministre de la Santé.
Les firmes américaines du médicament, au nombre de 11, n´ont pas choisi l´Algérie par le fait du hasard, mais ces investisseurs sont bel et bien conscients des intérêts qu´ils ont en investissant dans le pays.
Les travaux de réalisation de ce projet commenceront dès la semaine prochaine à Sidi Abdellah, à environ 30 km à l´ouest d´Alger. Cette ville accueillera le pôle et un comité de pilotage sera élu à l´occasion du lancement du projet.
Par ailleurs, le ministre de l´Industrie, de la PME et de la Promotion de l´investissement présent lors de la cérémonie de signature de ce protocole, a précisé que «l´Algérie offre toutes les garanties et possibilités aux grandes firmes pour venir investir en Algérie».
M.Benmeradi a ajouté au Forum Santé Algérie-USA 2011 que «les Américains avaient évalué le marché algérien et ont fini par le considérer comme le futur Singapour de la région».
Pour sa part, le Dr Smaïl Chikhoune, président du Conseil d´affaires algéro-américain (Usabc), a expliqué que cette nouvelle coopération avait pour objectif de stimuler l´industrie pharmaceutique en Algérie et principalement de faire de l´Algérie un pôle attractif en matière de recherche et développement et d´innovation dans l´industrie pharmaceutique.
M.Chikhoune a également, affirmé qu´une commission devrait être installée dès la semaine prochaine pour passer à l´action. L´Algérie importe presque trois quarts de ses besoins en médicaments pour un montant de près de 2 milliards de dollars par an.
En augmentant progressivement la part de la production locale, l´Algérie tente de réduire la facture d´importation de produits pharmaceutiques. C´est un véritable plan Marshall que proposent les Américains à Algérie dans le but de booster davantage la coopération économique avec les Etats-Unis. Un forum d´affaires sur les TIC sera organisé en septembre prochain à Alger, et sera suivi par un autre sur les industries agroalimentaires, a annoncé M.Chikhoune président du Conseil d´affaires algéro-américain en marge du premier Forum algéro-américain de la santé et de l´industrie pharmaceutique, ouvert mercredi dans la banlieue d´Alger. M.Chikhoune a affirmé mercredi que de grands groupes industriels américains se sont engagés à faire de la recherche-développement dans les domaines de la biotechnologie et de l´industrie pharmaceutique.
Et que les groupes pharmaceutiques américains, qui consacrent chaque année quelque 100 milliards de dollars à la recherche-développement, souhaitent faire de l´Algérie une plaque tournante pour la région du Moyen-Orient et de l´Afrique du Nord.
Les Américains veulent reproduire l´expérience qu´ils ont menée à Singapour où l´Etat avait mis à leur disposition des infrastructures très importantes pour le développement de la production, a-t-il ajouté. «Si ces projets aboutissent en Algérie, le pays va devenir une destination mondiale pour la recherche et le développement du climat d´investissement», a-t-il affirmé. Le potentiel humain existe pour faire du transfert de technologie en Algérie.
Par ailleurs, les chercheurs et les scientifiques algériens seront associés à ces projets qui permettront la création de milliers d´emplois.
Les échanges entre l´Algérie et les Etats-Unis ont atteint près de 16 milliards de dollars en 2010, dont 13,7 milliards d´exportations algériennes vers les USA et plus de 2,1 milliards d´importations, selon les chiffres des Douanes algériennes.

le quitudien l'expression: 11 juin 2011
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
souad

avatar

Nombre de messages : 625
Date d'inscription : 06/04/2009
Localisation : alger

MessageSujet: Re: Les Américains arrivent   Sam 11 Juin - 16:59

L’engagement pour la création d’un pôle international de biotechnologie par les groupes pharmaceutiques américains a été concrétisé jeudi dernier, à Alger, par la signature d’une «lettre d’intention et d’engagement» avec les ministères de l’Industrie et de la Santé dont l’objectif est d’«aboutir à un accord courant 2011», selon une source proche du ministère de la Santé.

Une information confirmée par le directeur du Conseil d’affaires algéro américain (USABC), Smaïl Chikhoune, à l’issue de la clôture du forum Algérie-US sur l’industrie pharmaceutique. Un projet que les Américains veulent materérialiser dans les plus brefs délais. D’ailleurs, une commission sera installée, dès cette semaine, pour passer directement à l’action et s’entendre sur les détails, avons-nous appris. M. Chikhoune a déclaré que cette nouvelle coopération avait pour objectif de stimuler l’industrie pharmaceutique en Algérie et d’en faire le prochain Singapour. Il s’agit, poursuit-il, de créer un
«pôle attractif en matière de recherche et de développement, et d’innovation dans l’industrie pharmaceutique qui va devenir un pôle biotechnologique ensuite une référence en la matière». «Le souhait des Américains est que l’Algérie devienne le pôle d’excellence et la destination pour la région Afrique et Moyen-orient en ce qui concerne la recherche dans la pharmaceutique et la biopharmaceutique», a-t-il dit.

Un projet qui semble avoir toutes les opportunités d’aboutir, puisque l’Algérie
«offre toutes les garanties et les possibilités aux grandes firmes pour venir investir», a déclaré le ministre de l’Industrie, de la PME et de la Promotion de l’investissement, Mohamed Benmeradi, à l’issue de la cérémonie de signature de la lettre d’intention en soulignant que les Américains, avant d’opter pour l’Algérie, avaient étudié la situation du pays économiquement et politiquement, mais aussi les moyens humains, materériels et financiers dont il dispose. Il a d’ailleurs invité les acteurs de la filière pharmaceutique et biopharmaceutique étrangère, notamment américaine, à explorer les montages en partenariat pouvant être rapidement mis en œuvre en Algérie et générer des richesses et des avantages mutuellement bénéfiques.

L’Algérie, qui importe presque les trois quarts de ses besoins en médicaments pour près de 2 milliards de dollars par an, tente de réduire la facture d’importation de produits pharmaceutiques en augmentant progressivement la part de la production intérieure de médicaments, a-t-il ajouté
. «Pour ces firmes américaines, l’Algérie offre l’opportunité d’une double proximité avec l’Europe et l’Afrique du Nord, et de marchés à l’export», a affirmé Djamel Ould Abbès, ministre de la Santé. «Les géants américains du médicament, avec onze firmes, n’ont pas choisi l’Algérie par hasard, car ils sont conscients de l’intérêt qu’ils ont en investissant dans le pays qui possède des avantages intrinsèques et comparatifs lui permettant de devenir le pôle de l’industrie biopharmaceutique dans la région», a-t-il relevé. Et d’annoncer que «le travail commencera, dès la semaine prochaine, dans la ville de Sidi Abdallah (Alger) qui accueillera le pôle, et un comité de pilotage y sera élu». Avec ce partenariat, «nous entrons dans une ère nouvelle et pouvons dire que nous en avons terminé avec le bricolage», a-t-il déclaré à la presse.

Djamila Kourta
El watan du 11 juin2011
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ines

avatar

Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Développer les essais cliniques, une priorité de l’industrie   Sam 11 Juin - 17:15

Les entreprises pharmaceutiques étrangères, dont Pfizer et Merck, Eli Lilly, Johnson and Johnson, Astra Zeneca, Amgen, BMS, GE et Raytheon, consacrent chaque année 100 milliards de dollars à la recherche et au développement.

«Les grands groupes américains s’engagent à faire beaucoup de recherche et développement en Algérie dans les domaines de la biotechnologie et de l’industrie pharmaceutique», a déclaré Smaïl Chikhoune. L’Algérie devrait, selon lui, «créer une ville susceptible d’accueillir les futurs laboratoires de recherche et les unités de production des médicaments en partenariat avec ces groupes américains». Ce forum Algérie-US a permis aux multinationales américaines et autres d’exprimer leurs approches sur l’avenir de l’industrie pharmaceutique en Algérie. Ils sont unanimes à défendre l’idée d’accéder à l’innovation en encourageant la recherche et le développement. Sans cela, il ne peut y avoir de production au niveau local, estiment-ils. Pour ce faire, soutiennent-ils, il y a lieu de travailler dans la transparence et la concertation. Le réajustement et l’allégement de certaines dispositions réglementaires sont les points sur lesquels ils ont beaucoup réagi.
Ils sont nombreux à s’inscrire dans cette nouvelle dynamique proposée par les Américains. La recherche clinique et les médicaments innovants sont les deux questions longuement débattues. L’objectif de ce forum est non seulement la fabrication des médicaments, mais aussi l’investissement dans les essais cliniques ainsi que la recherche fondamentale. «L’industrie innovante dépense près de 100 milliards de dollars d’essais cliniques, la fabrication et la recherche fondamentale chaque année. Nous espérons que l’Algérie commence à capturer un pourcentage beaucoup plus élevé de cet investissement»,
souhaite-t-on.


Djamila Kourta

el watan du 11 juin 2011
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ahmed

avatar

Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 28/10/2008
Age : 55

MessageSujet: Re: Les Américains arrivent   Sam 11 Juin - 21:03

je vous demande chèr(e)s ami(e)s d'excuser mon idéalisme et peut etre ma naiveté;
après lecture des journaux, ma pensée est allé directement a un certains nombre d'avantages de ce projet ; je me permet de vous donner quelques uns:

1- Le développement de la recherche scientifique et la diversification de ses applications ;
2-les centres de recherche en biotechnologie existants seront obligé de coordonner leurs efforts pour donner une formation de qualité et selon les besoins, par l'obligation d’associer les entreprises dans leur stratégie de développement.
3-Pour les pharmaciens, il va y avoir d’autres débouchés pour l’emploi en se spécialisant pour assurer la viabilité de tous ces projets ; parce que dans ce cas là, la demande sera forte pour les biologistes, les chimistes, les industriels et beaucoup d’autres spécialités.
4-Et en ce qui concerne les médicaments, la disponibilité des produits pharmaceutiques sera assurée, parce qu’ils seront fabriqué localement.
5-pourquoi pas un nouveau système de gestion des médicaments different,
Vous savez !!!! wallahi j’aimerai bien y croire, c’est un très beau rêve s’il se réalisera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
louisa

avatar

Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 16/12/2010

MessageSujet: Re: Les Américains arrivent   Sam 11 Juin - 21:43

A priori c'est un evenement trés important pour la pharmacie en algérie et j'aimerai bien que le reve de monsieur Ahmed soit réalité mais en lisant bien mon ardeur s'atténue vue que les Américains ont posé des conditions pour la réalisation de ce projet, lisez avec moi ceci
Citation :
il y a lieu de travailler dans la transparence et la concertation. Le réajustement et l’allégement de certaines dispositions réglementaires sont les points sur lesquels ils ont beaucoup réagi.
Ils sont nombreux à s’inscrire dans cette nouvelle dynamique proposée par les Américains


La transparence n'est pas le point fort chez nous n'est ce pas? affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Américains arrivent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Américains arrivent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Droits de l'homme: Documentaire/Vendre la guerre aux Américains 4\4
» Les vrais américains
» Les Américains pourront manger de la viande clonée
» 11 Septembre 2001 : Les Américains se souviennent...
» Help! Faut-il mettre une majuscule à Etat dans la phrase "Plusieurs Etats américains comme la Californie ont voté contre" ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert de l 'industrie pharmaceutique-
Sauter vers: