LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une interaction médicamenteuse à prendre en compte au comptoir : IPP/clopidogrel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mimi2008

avatar

Nombre de messages : 309
Date d'inscription : 02/12/2008

MessageSujet: Une interaction médicamenteuse à prendre en compte au comptoir : IPP/clopidogrel   Dim 10 Avr - 18:34



L’association du clopidogrel et d’un inhibiteur de la pompe à protons (IPP) est très fréquente en pratique clinique. En effet, les IPP sont prescrits entre autres pour réduire le risque d’hémorragies gastro-intestinales chez les patients traités par aspirine.

Cependant, le clopidogrel est métabolisé en un métabolite actif au niveau de l’isoenzyme CYP2C19 du cytochrome P 450 et les IPP exercent une inhibition compétitive à ce niveau, à des degrés variables suivant les molécules. Ainsi, une réduction de l’effet antiplaquettaire du clopidogrel est observée.


Une diminution significative de l’effet antiplaquettaire a été mise en évidence en cas d’association avec l’oméprazole (Mopral®) par une étude randomisée et al. Influence of omeprazole on the antiplatelet action of clopidogrel associated with aspirin: the randomized, double-blind OCLA (Omeprazole CLopidogrel Aspirin) study. J Am Coll Cardiol 2008; 51: 256-60.

Une autre étude randomisée [2Small DS et al. Effects of the proton pump inhibitor lansoprazole on the pharmacokinetics and pharmacodynamics of prasugrel and clopidogrel. J Clin Pharmacol 2008; 48: 475-84.

a retrouvé des résultats semblables avec le lansoprazole (Lanzor®), montrant une augmentation des récidives de syndrome coronarien aigu d’environ 40 % versus non prescription d’IPP.

• Le pantoprazole (Pariet®) est le seul IPP possédant une affinité moindre pour l’isoenzyme CYP2C19. Ainsi, il n’est pas associé à une augmentation d’événements cardiovasculaires. L’association IPP/clopidogrel autres que le pantoprazole doit donc être évitée.

• [color=red]Les anti-H2,
comme la cimétidine (Tagamet®) ou la ranitidine (Raniplex®) constituent une alternative thérapeutique chez les patients à risque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une interaction médicamenteuse à prendre en compte au comptoir : IPP/clopidogrel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment prendre en compte le mandat payé à un autre étab au R2?
» Oublier l'histoire, c'est se condamner à la revivre...
» Doit on remettre en contexte les textes bibliques?
» Immobiliser un bien : critères à prendre en compte
» Etude statistique des témoignages quelles données prendre en compte?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert de la formation continue-
Sauter vers: