LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Comment un prisme sépare-t-il les couleurs de la lumière ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jules



Nombre de messages: 336
Date d'inscription: 26/08/2009
Localisation: orléans

MessageSujet: Comment un prisme sépare-t-il les couleurs de la lumière ?   Mar 13 Juil - 18:24

C'est une conséquence de la réfraction. Cette manifestation dépend de la fréquence des ondes lumineuses. Plus celle-ci est élevée, c'est-à-dire allant vers le bleu, plus la vitesse de propagation dans un milieu transparent, un prisme de verre par exemple, est faible. Plus la fréquence des ondes est basse, c'est-à-dire vers le rouge, et plus la vitesse dans le prisme est élevée. La réfraction, autrement dit la déviation des ondes lumineuses, est d'autant plus marquée que la vitesse est freinée. Donc, les couleurs les pus ralenties comme le bleu seront plus déviées que les couleurs moins freinées comme le rouge. La lumière blanche du soleil étant constituée d'une multitude de fréquences lumineuses, chacune d'entre elles a son propre trajet et sa propre déviation, d'où la séparation des couleurs dans l'arc-en-ciel
Avant Isaac Newton (Sir Isaac Newton était un philosophe, mathématicien, physicien et astronome anglais né le 4 janvier 1643 du calendrier...), on pensait que le prisme ajoutait des couleurs au faisceau de lumière blanche. Newton place alors un deuxième prisme de telle manière qu'il ne soit atteint que par une seule couleur et découvre que la couleur reste inchangée. Il en conclut que les prismes permettent de disperser les couleurs. Il utilise ensuite un deuxième prisme et réussit à recomposer un faisceau blanc à partir de l'arc-en-ciel généré par le premier prisme : la démonstration était faite que les couleurs ne sont pas le résultat d'une action du prisme sur la lumière blanche, mais bien que c'est la lumière blanche qui est composée de plusieurs couleurs.

Aujourd'hui, on parle de composantes monochromatiques et de spectres lumineux. Le spectre de la lumière solaire est un spectre continu, tandis que le spectre des émissions atomiques (lampe au mercure, au sodium, par exemple) est constitué de raies correspondant à des longeurs d'ondes précises. C'est ce phénomène qui a amené Niels Bohr (Niels Henrik David Bohr (7 octobre 1885 - 18 novembre 1962) est un physicien danois.) à imaginer la quantification de l'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, ...) des atomes ,La nouvelle physique connue désormais sous le terme de physique quantique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Comment un prisme sépare-t-il les couleurs de la lumière ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Artisan de lumière
» Invocation de lumière et purification
» Bougie et couleurs
» Le Pouvoir des couleurs
» Les couleurs de l'aura

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert pour tout savoir-