LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 la maladie de charcot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
parasita



Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 01/12/2008
Age : 29
Localisation : 10 alger

MessageSujet: la maladie de charcot   Mar 8 Juin - 21:46








La maladie de Charcot-Marie-Tooth débutent la plupart du temps dans l’enfance ou chez l’adulte jeune. Les premiers signes sont le plus souvent

des troubles de la marche (retard à l’acquisition de la marche, chutes, déficit des muscles releveurs des pieds qui entraînent un steppage) et

des déformations des pieds (pieds creux).

Ils sont dus à une faiblesse musculaire distale, c’est-à-dire des extrémités des membres et une atrophie progressive, plus marquée aux jambes (atrophie musculaire péronière). Fatigabilité,

troubles de l’équilibre et pénibilité de la station debout ou à la montée des escaliers sont des symptômes fréquents. L’atteinte des mains est en général tardive, n’apparaissant qu’après plusieurs années d’évolution. Les patients présentent aussi des troubles sensitifs qui peuvent entraîner des douleurs.

Dans certaines formes, d’autres symptômes peuvent être présents : atteinte respiratoire, atteintes des cordes vocales, surdité, ulcères aux pieds. Les fonctions vitales (dont le système cardiovasculaire) et intellectuelles ne sont généralement pas atteintes.








Comment évoluent-elles ?



L’évolution reste extrêmement variable entre les différents types de CMT et y compris au sein d’une même famille :



certaines personnes présentent peu ou pas de symptômes alors que d’autres ont une gêne fonctionnelle importante. L'évolution est en général lentement progressive, mais elle peut aussi se faire par poussées (notamment à l’adolescence). Les formes sévères sont rares. En règle générale, le handicap est modéré et la marche reste le plus souvent possible. La longévité n’est pas affectée et il est possible de conserver une activité socio-professionnelle normale ou quasi-normale dans la plupart des cas.








Comment fait-on le diagnostic ?



Le diagnostic clinique est basé sur la mise en évidence d’un déficit moteur et parfois sensitif en rapport avec une atteinte du système nerveux périphérique.

L’examen électrophysiologique des nerfs
, qui doit être systématique, permet de préciser le type de l’atteinte nerveuse. La mesure de la vitesse de conduction nerveuse permet en effet de distinguer une atteinte de la myéline, l’enveloppe qui entoure le prolongement de la cellule nerveuse (formes myéliniques ou CMT1 ou certaines CMT4) ou d’une atteinte primaire du neurone (formes axonales ou CMT2 ou certains CMT4).
Dans les CMT1 et dans certaines CMT4, c’est la gaine de myéline qui entoure le nerf qui est atteinte. L‘électromyogramme révèle une vitesse de conduction nerveuse diminuée (sans lien avec l’atteinte clinique).
Dans les CMT2 et dans certaines CMT4, c’est directement le nerf qui est atteint. L‘électromyogramme révèle une vitesse de conduction nerveuse plus ou moins augmentée.
L’identification du type électrique de l’atteinte nerveuse et du mode de transmission par l’étude de l’arbre généalogique permet ensuite de guider l’étude en biologie moléculaire. En effet, pour les formes de maladie de Charcot-Marie-Tooth dont le gène est connu, un diagnostic moléculaire est possible : à partir d’une prise de sang, on extrait l’ADN des globules blancs et on recherche l’anomalie génétique en cause. Le diagnostic, clinique et électrophysiologique, permet aussi de déterminer le statut des membres à risque des familles. Il doit donc être réalisé en particulier chez les parents d'enfants atteints.



Le conseil génétique est basé sur l’examen électrophysiologique des membres à risque de la famille, le mode de transmission de la maladie et, dans les formes myéliniques (65 % des cas), sur l’analyse moléculaire des gènes PMP22 (CMT1A), Cx32 (CMTX) et Po. Pour les formes axonales de CMT, on étudie le gène de la connexine 32, si la généalogie ne retrouve pas de transmission père-fils (cas de la CMTX1). Quand ces gènes ont été exclus, les autres gènes à mutations rares peuvent être explorés. Le travail est alors considérable (plus de 10 gènes différents). Dans les formes myéliniques, le prélèvement d’un morceau de nerf (biopsie du nerf sural) permet éventuellement d’orienter les explorations moléculaires vers les formes autosomiques récessives par l’observation de certains caractères neuropathologiques. Habituellement, les CMT ne donnent pas lieu à un diagnostic anténatal sauf exception (formes graves ou vécu particulièrement douloureux de la maladie).








Que peut-on faire ?



La prise en charge orthopédique comprend la kinésithérapie, qui doit être précoce, régulière et personnalisée, ainsi que l'appareillage. Elle permet de ralentir l’évolution de la maladie, notamment en maintenant la souplesse des articulations (la perte de la force musculaire peut entraîner des déformations articulaires). Des chaussures orthopédiques, des attelles, voire dans certains cas une intervention chirurgicale, peuvent être proposées pour compenser les difficultés à la marche.
D’après une étude anglaise ,les programmes d'endurance et les exercices de renforcement musculaire (exercices visant à augmenter progressivement la résistance musculaire) n'ont pas d'effet sur la capacité fonctionnelle des patients atteints de neuropathies périphériques telles que les CMT. Cependant, les exercices de renforcement musculaire semblent améliorer de façon modérée la force des muscles entraînés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
la maladie de charcot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Personne atteint de la maladie de charcot
» maladie de charcot
» Orphanews: bulletin du 17 décembre 2009-Page1
» Damien et la maladie de Charcot (SLA)
» maladie de Charcot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert médical-
Sauter vers: