LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 imaginons notre travail comme si nous bâtissions notre propre maison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin


Nombre de messages : 2238
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: imaginons notre travail comme si nous bâtissions notre propre maison   Ven 4 Juin - 1:31

Je connais un charpentier qui, fatigué de travailler, avisa son employeur - l'entrepreneur en construction le plus réputé de sa ville - qu'il prenait sa retraite. Surpris, il fut réellement désolé de voir son meilleur travailleur le quitter. Mais parce qu'il avait un important retard dans ses commandes - toutes très importantes - il lui demanda de bien vouloir lui accorder la faveur de compléter une dernière maison. À contrecoeur, l'homme accepta. Mais, il devint très vite évident à son équipe qu'il n'avait plus le coeur à l'ouvrage.

Bientôt, ils se mit à "couper les coins ronds", produisant un travail de piètre qualité. C'était une bien triste façon pour le charpentier de terminer sa carrière!

Lorsqu'ils eurent complétés la maison, le patron vint l'inspecter. Mais, au lieu de l'examiner, il rassembla les hommes et solennellement remis les clés au charpentier, lui disant: " Depuis que tu es à mon service, tu n'as cessé de travailler fort et je veux que tu saches combien je l'apprécie. Cette maison t'appartient... un cadeau pour m'avoir toujours donné le meilleur de toi."

Immédiatement, l'homme étonné eut honte de lui. S'il avait su qu'il construisait sa propre maison, il se serait assuré que tout était parfait. Au lieu de cela, il en connaissait tous les défauts. Pire encore, il savait qu'il s'était dupé lui-même et qu'il avait, indirectement, trompé son employeur et son équipe. Maintenant, il aurait à vivre dans une maison mal bâtie, à moins qu'il n'investisse beaucoup de temps, d'argent et d'efforts à corriger les erreurs qui découlaient de sa déplorable attitude.

Avec tristesse, il se souvint des mots de son mentor, ce vieux professionnel qui lui avait tout enseigné
: "Le travail, c'est moins ce que tu fais et plus qui tu deviens ce faisant. Fais de ton mieux et tu sera le meilleur." Il pensa à la fierté qu'il ressentait à chaque fois qu'il s'appliquait et réalisait que - peu importe pour qui il bâtissait une maison - il créait réellement un "espace intérieur" qu'il pouvait ensuite habiter.

Il remercia son patron pour sa générosité et, comme il le raccompagnait à son camion, lui proposa de demeurer encore quelques mois pour l'aider à compléter son carnet de commandes. Puis, il l'invita à venir le visiter à sa nouvelle maison à la fin de sa dernière journée de travail. Son patron accepta avec joie. Durant les mois qui suivirent, vous imaginerez bien que mon ami le charpentier construisit les plus belles maisons de sa carrière.

De plus, pour en être fier, il répara sa propre maison fier dans ses temps libres.


Moralité
C'est ainsi pour chacun de nous: "comment" nous travaillons "est" ce que nous devenons. Si nous bâtissons notre carrière et notre vie avec nonchalance, réagissant au lieu d'agir en fonction des circonstances, tolérant le stress plutôt que de s'y adresser en corrigeant ses causes, nous nous satisfaisons d'être beaucoup moins que nous le sommes réellement. Que laisserons-nous alors derrière nous sinon de la médiocrité?

D'être négligents dans ce que nous faisons nous prive de notre potentiel et de la joie qui résulte de ce que nous accomplissons. Nous ne pouvons ressentir de fierté sans donner le meilleur de nous-mêmes. Si nous n'investissons pas nos efforts dans notre travail, nous expérimenterons notre carrière comme si nous vivions dans une maison de piètre qualité.


Nous devrions nous voir comme le charpentier de notre vie et imaginer son travail comme si nous bâtissions notre propre maison. Nous devrions la construire avec sagesse car ce sera le seul endroit où nous habiterons. Et même si nous vivions qu'un seul jour dans notre maison, cette journée ne mérite-t-elle pas tous nos efforts? Cela seul peut nous remplir d'une fierté qui nous accompagnera le restant de nos jours.

Cet "espace intérieur" où nous passerons nos demains résulte de notre attitude, de nos choix et des efforts que nous mettons à construire aujourd'hui.

Bâtissez vous une belle journée!

_________________
Coeur ouvert,Main tendue,Oreille attentive,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pointvert.ecoleforum.com
ahmedba



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 54
Localisation : Mila- Algerie

MessageSujet: Re: imaginons notre travail comme si nous bâtissions notre propre maison   Ven 4 Juin - 17:15

C.Wagher a dit: "Cultivez la joie sans arrière pensée, c’est une source de force que Dieu a créée pour les braves cœurs."merci bcp mustapha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi2008



Nombre de messages : 309
Date d'inscription : 02/12/2008

MessageSujet: Re: imaginons notre travail comme si nous bâtissions notre propre maison   Sam 5 Juin - 0:30

merci bcp mr Amrani
c vrai c une bonne leçon chacun de nous doit travailler comme si il travaillait dans son propre bien ;de bon coeur
et on dit
quand le coeur n'y est pas les mains ne sont pas habiles
merci bcp!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
souad



Nombre de messages : 625
Date d'inscription : 06/04/2009
Localisation : alger

MessageSujet: Re: imaginons notre travail comme si nous bâtissions notre propre maison   Sam 5 Juin - 0:39

L'ouvrage a toujours l'air facile,`` Quand le travail est un plaisir


Cardinal de Bernis (Poète et ministre français)


Merci monsieur amrani, c'est un bonheur de vous lire et de retrouver mimi 2008 et newpharma
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: imaginons notre travail comme si nous bâtissions notre propre maison   Aujourd'hui à 21:24

Revenir en haut Aller en bas
 
imaginons notre travail comme si nous bâtissions notre propre maison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méditation Quotidienne : Aimer comme Dieu nous aime : d'un véritable amour
» Je cherche à donner du travail comme punition en cours de philo.
» Voici notre Dieu qui vient nous sauver
» Je désire vous rappeler que nous avons tous notre croix à porter.
» Psaume 123 (124) Notre âme, comme un oiseau, a échappé à l’oiseleur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert de la sagesse-
Sauter vers: