LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tout sur l'éczéma!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin


Nombre de messages : 2238
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Tout sur l'éczéma!   Ven 26 Mar - 22:49

Description médicale


L'eczéma, appelé aussi dermatite, est essentiellement une inflammation non contagieuse de la peau qui s'accompagne de rougeurs, de fines vésicules, de squames et de démangeaisons. Il peut commencer très tôt dans la vie, et s'observe même chez les nourrissons. Les personnes atteintes connaissent des périodes communément appelées « poussées d'eczéma », durant lesquelles les symptômes s’aggravent. Ces poussées, de durée variable, sont entrecoupées d'épisodes de rémission.

Parmi toutes les maladies de la peau, l’eczéma est la plus fréquente : cette maladie motive jusqu'à 30 % des consultations en dermatologie. De 10 % à 20 % de la population mondiale souffrira un jour ou l'autre d'eczéma, et plus fréquemment durant l'enfance. Selon de récentes estimations, les cas auraient doublé et peut-être même triplé depuis les 30 dernières années.

Pour expliquer cette incidence croissante de l'eczéma, diverses hypothèses ont été avancées. Par exemple, on soupçonne que la modification des habitudes alimentaires du nourrisson engendrée par le délaissement de l'allaitement et l'exposition précoce aux allergènes alimentaires jouerait un rôle dans l'apparition de cette maladie en bas âge.


Principaux types d'eczéma

Il existe plusieurs types d'eczéma, bien que les spécialistes ne s'entendent pas entre eux pour déterminer ce qu’englobe le terme « eczéma ».

Eczéma atopique.

C'est la forme la plus courante d’eczéma chronique. On dit que l'eczéma atopique est une « réaction allergique du corps qui se manifeste par la peau ». En effet, c'est la réaction excessive du système immunitaire - en langage médical, on parle d'hypersensibilité - à des allergènes qui entraîne ce type d'eczéma. L'atopie est la tendance à réagir par des réactions allergiques au contact d'allergènes normalement inoffensifs (poussières, pollen, poils d'animaux, etc.). Les personnes atopiques présentent souvent, simultanément ou en alternance, diverses réactions allergiques, comme le rhume des foins, l'urticaire, l'asthme ou les allergies alimentaires. Ces allergies ont souvent une composante héréditaire puisqu'elles s'observent dans bien des cas à l'intérieur de familles dont au moins un des membres en souffre. Actuellement, on n'en connaît pas encore bien la cause. Dans 90 % des cas, ce type d'eczéma survient avant l'âge de cinq ans. Exceptionnellement, des adultes exposés à des allergènes ou à des irritants dans leur milieu de travail souffrent d'eczéma atopique.

Dermatite de contact.

L'eczéma porte le nom de dermatite de contact lorsque les crises sont provoquées par une irritation de la peau au contact de produits moussants pour le bain, de savon, de sueur, de salive, etc. La dermatite de contact allergique est une réaction qui peut être instantanée, ou qui peut apparaître quelques heures après avoir été en contact avec des plantes telles que le sumac vénéneux (l'herbe à puce), un produit chimique spécifique ou un métal (par exemple, le nickel des bijoux ou des pièces de monnaie). Les symptômes peuvent grandement varier en intensité selon la nature du produit en cause, allant de la simple rougeur à l'ulcération.

Eczéma séborrhéique.

Des plaques de peau grasses, jaunâtres et squameuses se forment, le plus souvent sur le cuir chevelu. On l'appelle communément « chapeau » chez les nourrissons. Il occasionne un grave problème de pellicules chez les adultes. L’eczéma séborrhéique adulte s’étend parfois au visage, aux oreilles et à la poitrine. Il peut être accompagné d'une infection aux champignons de type Candida.

Évolution

Selon le type d'eczéma, les symptômes peuvent durer une ou deux semaines, ou se prolonger pendant plusieurs années. L'eczéma atopique apparaît généralement chez les bébés avant l'âge de 18 mois et disparaît dans 70 % des cas avant l'âge de 4 ans, et dans 90 % des cas avant l'adolescence.

Complications

Lorsqu'elles sont grattées, les plaques suintent et s'irritent davantage. Parfois, ces zones peuvent s'infecter. Il est possible notamment de contracter un impétigo, qui est une infection bactérienne bénigne de la peau, ou une cellulite. Cette complication se caractérise par l'apparition subite d’une enflure sur la peau d’un membre, qui devient sensible, rouge et chaud. Il est important dans ce cas de consulter rapidement.

Symptômes


■Des plaques rouges irritées qui démangent, des croûtes de peaux sèches et des squames, à des endroits précis du corps (selon le type d'eczéma).
■Des démangeaisons.
■L'apparition de petites vésicules.
■À terme, la peau peut devenir plus épaisse, plus sèche, perdre sa pilosité et changer de pigmentation
.
Remarque sur l’eczéma atopique.

Chez le nourrisson, ce type d'eczéma atteint surtout les parties en relief comme les joues, le cuir chevelu, les épaules, le thorax et le pouce chez les enfants qui le sucent. Chez l'enfant de plus de deux ans, ce sont les plis des coudes, les poignets, les genoux, les chevilles qui sont touchés. Plus tard, chez l'adolescent, l'atteinte se situe encore sur certains plis de flexion des membres, mais également autour des yeux et sur la plante des pieds. Chez les adultes, elle se situe fréquemment sur la nuque, les chevilles, les pieds et les mains.

Personnes à risque

■Les personnes ayant un proche parent ou souffrant elles-mêmes d'allergies (asthme allergique, rhinite allergique, allergies alimentaires, certaines urticaires) sont plus à risque de souffrir d'eczéma atopique.
■Les personnes qui vivent dans un climat sec ou dans une zone urbaine sont plus à risque d’être atteintes d'eczéma atopique.
■Il y a aussi une tendance héréditaire pour l'eczéma séborrhéique
.


Facteurs de risque

Les facteurs qui peuvent aggraver l'eczéma sont nombreux et très variables d'un individu à l'autre. Nous citons ici les principaux.

■Les irritations provoquées par un contact avec la peau (la laine et les fibres synthétiques, les savons et détergents, les parfums, les cosmétiques, le sable, la fumée de cigarette, etc.).
■Les allergènes provenant des aliments, des plantes, des animaux ou de l'air.
■La chaleur humide.
■Mouiller et sécher la peau fréquemment.
■Les facteurs émotionnels, comme l'anxiété, les conflits relationnels et le stress. Les experts reconnaissent en effet la très grande importance des facteurs émotifs et psychologiques dans l'exacerbation d'une multitude de maladies de la peau, incluant l'eczéma1.
■Des infections de la peau, particulièrement celles à champignons, comme le pied d’athlète.



Prévention


Pour le moment, on ne connaît pas de mesure reconnue qui permette de prévenir l’apparition de l’eczéma; il n'existe pas de consensus médical à cet égard.

Néanmoins, la communauté médicale explore diverses pistes de prévention de l’eczéma atopique. Elles pourraient surtout intéresser les parents atteints d'allergies, qui désirent réduire le risque que leur enfant en souffre aussi. Pour les connaître, consultez notre fiche Allergies.


Mesures pour atténuer les crises d’eczéma


Éviter les allergènes alimentaires. Les allergènes alimentaires pourraient contribuer aux poussées d'eczéma atopique14. Pour le savoir, le seul moyen est de découvrir par des tests d’allergies les aliments susceptibles de provoquer ou d'aggraver les crises, et de les éviter tout en s'assurant de les remplacer par d'autres aliments non allergènes à valeur nutritive semblable. Vous pouvez consulter un diététiste à ce sujet. On reconnaît généralement les aliments suivants comme étant potentiellement allergènes (liste non exhaustive) :

- les arachides;
- les noix et les graines (Brésil, Grenoble, pacanes, pistaches, amandes, etc.);
- le lait (de vache, de chèvre et de jument);
- le blé;
- le blanc d'oeuf;
- les poissons, les crustacés et les mollusques;
- le chocolat;
- le soya.


Réduire le stress. Toute technique qui permet de réduire le stress peut être recommandée puisque le stress semble stimuler les réactions allergiques. Les médecins considèrent que le stress ne cause pas l'eczéma, mais qu'il peut en aggraver les symptômes ou provoquer des poussées. La réduction du stress passerait-elle par la modification de certains loisirs? À ce sujet, une étude réalisée au Japon parue en 2001 a démontré un lien direct entre le stress engendré par les jeux vidéo et les épisodes d'eczéma atopique15. De plus, d'après cette même étude, l'utilisation fréquente du téléphone cellulaire augmenterait les réactions allergiques.

Limiter l'exposition aux allergènes. Réduire la présence des acariens et de la poussière en évitant les moquettes et les tentures, en mettant des housses en Gore-Tex sur les matelas, en pulvérisant éventuellement des produits anti-acariens et en utilisant un aspirateur à haute performance au moins trois fois par semaine.
Conseils pour le soin de la peau

■Éviter les irritants pour la peau et bien l’hydrater.
■Éviter de maintenir un air trop sec chez soi. Utiliser au besoin un humidificateur durant l'hiver.
■Éviter de gratter les régions touchées puisque cela exacerbe l'inflammation et l'irritation. Chez les enfants, garder leurs ongles courts. On recommande le port de gants de coton la nuit pour éviter de gratter.
■Éviter les températures extrêmes et la chaleur humide. Éviter de s'habiller trop chaudement et de courir le risque de suer abondamment.
■À même la peau, préférer les vêtements en coton plutôt que ceux contenant des fibres synthétiques ou de la laine.
■Éviter de prendre des bains trop souvent et proscrire les produits moussants. Deux bains par semaine au maximum suffisent. Instaurer plutôt une toilette quotidienne minutieuse avec un savon doux et de l'eau. Éviter l’eau très chaude et les longs bains.
■Utiliser un savon doux pour se laver, comme Cétaphil®. De plus, réserver l’utilisation fréquente de savon à certaines zones du corps, comme les aisselles et les organes génitaux.
■Entre les poussées d'eczéma et après les bains, bien hydrater la peau. Toutefois, en période de crise, l'assèchement de la peau annonce la guérison des lésions.
■Changer souvent la couche d'un enfant atteint d'eczéma pour empêcher que sa peau reste humide trop longtemps. Éviter d'appliquer un corps gras sur les fesses.
■Laver les vêtements et les draps avec un savon doux, particulièrement ceux des jeunes enfants.
■Pour l'eczéma séborrhéique chez le nourrisson, on peut appliquer de l'huile pour bébé sur le cuir chevelu durant 30 à 60 minutes, et le savonner avec un shampooing pour bébés.

Traitements médicaux

Actuellement, il n'existe aucun traitement définitif de l'eczéma. Par conséquent, les interventions classiques se limitent essentiellement à réduire l'inflammation et à atténuer l'inconfort que l’eczéma engendre. Découvrir les irritants ou les allergènes qui provoquent les poussées d'eczéma, pour ensuite les éviter, permet de diminuer les symptômes.

Médicaments

Corticostéroïdes. On applique des crèmes ou des onguents à base de corticostéroïdes (cortisone) sur les zones affectées, ce qui diminue les démangeaisons et l'inflammation. Des corticostéroïdes par voie orale sont parfois prescrits dans les cas d'eczéma grave, mais seulement sur une courte période en raison de leurs effets indésirables, comme la perte des minéraux des os.

Antihistaminiques. Les antihistaminiques peuvent être utilisés occasionnellement pour réduire les démangeaisons. Ils peuvent notamment aider les jeunes enfants à dormir en les empêchant de se gratter durant les crises éruptives qui surviennent la nuit.
Tacrolimus et pimecrolimus. Ces deux médicaments immunomodulateurs sont récents non encore disponibles en algérie. Ils ont pour effet de diminuer l'activité du système immunitaire (dont l'inflammation) et constituent une solution de rechange aux corticostéroïdes, avec peu d'effets secondaires.
Cyclosporine. Utilisée en cas d’eczéma très grave seulement, la cyclosporine est un agent d'origine fongique qui possède des propriétés immunomodulatrices. Administrée par voie orale, elle serait plus efficace que par voie topique, mais aussi plus dangereuse. Compte tenu de ses effets secondaires sur le foie et la pression sanguine, elle ne peut être utilisée que pendant de brèves périodes.
Note. Les antibiotiques s'avèrent nécessaires lorsqu'une infection bactérienne (notamment un impétigo) ou fongique s'attaque à une plaque d'eczéma.

Traitement par rayons ultraviolets
La photothérapie ou photochimiothérapie (exposition à des ultraviolets combinée à la prise d'un médicament qui photosensibilise la peau) peut être prescrite, bien entendu sauf dans le cas d'une hypersensibilité de la dermatite au soleil. On utilise alors des appareils émettant des radiations UVB ou UVA. Les patients doivent cependant savoir qu'ils courent un risque accru de cancer et de vieillissement prématuré de la peau. Par ailleurs, la simple exposition au soleil a des effets bénéfiques chez certaines personnes.
Approches psychothérapeutiques
Tous les experts du milieu médical comme ceux des approches complémentaires reconnaissent l'importance des facteurs émotifs et psychologiques sur l'eczéma. Une des approches psychologiques les plus reconnues est la thérapie cognitivo-comportementale. Il s'agit tout simplement de modifier ce qui paraît jouer un rôle non négligeable dans la durée des crises éruptives : le simple fait de se gratter. Cette habitude impulsive, mais contrôlable, abîme la peau et la rend plus vulnérable.

Évidemment, on sait que si les allergènes potentiels et les facteurs irritants pour la peau constituent des stress qu'on peut facilement déceler, le stress psychique (émotif, nerveux, etc.) est par contre beaucoup plus intangible. Pourtant, son impact sur l'équilibre corporel est réel.
À noter que l'efficacité de programmes éducatifs destinés aux parents a été démontrée. Par des rencontres et de la formation, ces programmes permettent aux parents de mieux combiner les différents aspects médicaux, nutritionnels et psychologiques du traitement de l'eczéma de leur enfant.


Autres traitements
– Utilisation de shampooings antipelliculaires pour le traitement de l'eczéma séborrhéique parfois complété par un traitement antifongique.
– Utilisation de bas de contention ou chirurgie des varices dans le cas d'eczéma variqueux.

_________________
Coeur ouvert,Main tendue,Oreille attentive,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pointvert.ecoleforum.com
berhof5u
Invité



MessageSujet: c bien   Sam 27 Mar - 12:26

merci
Revenir en haut Aller en bas
 
Tout sur l'éczéma!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Bible reméde à tout nos tracas
» Tout sur les moralistes
» Saint Marcellin Joseph Benoît Champagnat et commentaire du jour "Elle a tout donné"
» il bouge tout le temps...
» Tout ce qu'il faut savoir sur le kilt.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert médical-
Sauter vers: