LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le principe de la cicatrisation en milieu humide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

conaissez vous les pansement hydrocolloides?
les pansements hydrocolloides sur le marché?
50%
 50% [ 1 ]
connaissance d'ulcère du pied diabétique?
50%
 50% [ 1 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
bey045



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 11/11/2008
Age : 34
Localisation : constantine

MessageSujet: Le principe de la cicatrisation en milieu humide   Mar 11 Nov - 2:57

Le principe est simple : pour bien cicatriser, une plaie doit rester dans un milieu humide, ni trop, ni trop peu. Les études de Winter (1962) démontrent l’intérêt de la cicatrisation en milieu humide occlusif (fermé de manière hermétique) et sont à la base du développement actuel des techniques de soins de plaies.
L’exsudat (la plaie "suinte" et produit un liquide naturel) qui existe dans la plaie est riche en éléments nécessaires à la cicatrisation. L'exsudat au contact de la plaie va participer à la détersion (grâce aux lymphocytes T, monocytes, polynucléaires qu'il contient) et à la reconstruction tissulaire (grâce à des facteurs de croissance).
Les pansements et le milieu humide
Si la plaie est sèche, il faut lui apporter de l’humidité en mettant un pansement humide. Si la plaie est trop humide, la mise en place d’un pansement permet d’absorber les excédents d’humidité tout en maintenant le milieu humide favorable à la cicatrisation.
Le dessèchement est nocif pour la cellule vivante ; de plus, les pansements desséchés arrachent les couches des nouvelles cellules. Le principe est donc important : maintenance de l’humidité 24h/24h.
Un pansement peut rester en place plusieurs jours. Ne pas changer un pansement tous les jours n’est pas une erreur d’hygiène. Au contraire, changer un pansement trop souvent n’est pas bon pour la plaie. A chaque fois, elle subit une agression extérieure (froid, assèchement, frottement,…). Laisser en place un pansement trop longtemps n’est pas bon non plus, car la peau macère et la plaie « étouffe » sous les exsudats.
En pratique
Les plaies sont nettoyées au Sérum Physiologique, en tamponnant sans agresser les bourgeons et sans sécher la plaie.
Bien fixer le pansement et le changer quand il est sale, saturé ou quand il ne tient plus (maximum 7 jours).
Il y a toujours des germes dans une plaie
Dans une plaie, il y a des germes, des bactéries. En petite quantité, ils ne sont pas nocifs à la cicatrisation, c’est pourquoi on évite d’utiliser des antiseptiques (désinfectants) et que tous les pansements sont neutres.
Au cas où la plaie s’infecte et dans le cas où les germes deviennent plus nocifs comme en milieu hospitalier par exemple, on peut utiliser des antiseptiques comme la polyvidone qui ne crée pas de résistance.
L’éosine n’est pas un désinfectant et sa couleur rouge camoufle la plaie : à ne pas utiliser !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le principe de la cicatrisation en milieu humide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Basile le Grand Docteur de l'Eglise et commentaire du jour "Au milieu de vous se tient..."
» Reveils en milieu de nuit - impossible de me rendormir
» « Je vous envoie comme des brebis au milieu des loups »
» Sainte Monique Mère de Saint Augustin et commentaire du jour "Au milieu de la nuit"
» Conflits dans le milieu professionnel : pressions et manipulations

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert médical-
Sauter vers: