LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 infertilité féminine 2 (atteinte des trompes de Fallope)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nina
Admin


Nombre de messages : 431
Date d'inscription : 30/10/2008
Age : 34
Localisation : 75015

MessageSujet: infertilité féminine 2 (atteinte des trompes de Fallope)   Sam 5 Déc - 22:32

les trompes de Fallope:
Les trompes de Fallope sont l'un des constituants de l'appareil génital féminin. Elles sont au nombre de deux, une pour chaque ovaire qu'elles relient à l'utérus. Elles recueillent l'ovocyte expulsé par l'ovaire grâce à leur pavillon, elles sont également le lieu de la fécondation.
On doit leur découverte au chirurgien et anatomiste italien Gabriel Falloppia ou Falloppio (1523-1572).


Atteinte des trompes de Fallope
Les trompes de Fallope peuvent être partiellement ou totalement obstruées, ce qui empêche les spermatozoïdes d'atteindre l'ovocyte. Les occlusions peuvent être dues à divers facteurs, notamment une infection, une endométriose ou des adhérences se formant consécutivement à une intervention chirurgicale. Les trompes de Fallope peuvent également être endommagées à la suite d'une grossesse extra-utérine. Dans les pays en voie de développement, la prévalence de l'infertilité due à des lésions des trompes de Fallope est beaucoup plus élevée que dans les pays développés; cette situation est une conséquence directe d'un taux plus élevé d'infection des voies génitales et d'une incidence supérieure de maladies sexuellement transmissibles.

Causes de l’atteinte des trompes de Fallope
les trompes de Fallope peuvent être atteintes de diverses pathologies, la plupart étant dues à des infections bactériennes qui proviennent du tractus génital féminin. La lumière tubaire est étroite et l'épithélium fragile, ce qui rend les trompes plus fragiles que les autres structures de l'appareil génital féminin. De plus d'autres infections qui atteignent le pelvis peuvent aussi affecter les trompes de Fallope du fait de leur proximité, comme c'est le cas pour l'appendicite. Le péritoine qui est la membrane qui couvre tous les viscères abdominaux peut produire une réponse intense à tout processus inflammatoire qui comporte, parmi ses mécanismes protecteurs, la production de tissus fibreux dont le but est de limiter localement le processus inflammatoire afin d'éviter son extension à d'autres viscères. Cela peut conduire à des modifications anatomiques importantes de la zone atteinte et en particulier à modifier les rapports tubo-ovariens, ou même à obstruer les trompes en les plicaturant ou en recouvrant le pavillon.
Le bacille tuberculeux peut se propager par les vaisseaux sanguins et infecter les organes féminins de la reproduction. Cette situation est rare, mais quand elle se produit, elle peut entraîner des lésions définitives de l'endomètre et des trompes de Fallope. L'atteinte endométriale peut empêcher définitivement toute implantation embryonnaire, ce qui est la cause d'une stérilité qui ne peut pas être traitée par Procréation Assistée.
Il arrive que des fibromes utérins puissent produire, par compression, une obstruction de la lumière tubaire, mais il est rare que les lésions causées soient irréversibles. Le traitement en est chirurgical. Parfois, il arrive qu'il y ait une agénésie congénitale d'une partie ou de la totalité des trompes de Fallope, ce qui peut aussi s'associer à d'autres malformations de l'utérus et du vagin. Le traitement peut en être soit chirurgical soit par Procréation Assistée.
Dans la majorité des pathologies des trompes de Fallope la patiente ne ressent pas de douleurs, sinon occasionnellement au moment d’un rapport sexuel ou au moment des règles.

Détermination de l’obstruction tubaire :
La détermination d’une telle anomalie se fait à l’aide d’une radio appelée hystérographie ou hystérosalpingographie, elle doit être réalisée en première partie du cycle, en dehors de toute infection évolutive. L’examen proprement dit dure moins de cinq minutes.
Le matériel est à usage unique. A l'aide d'une petite sonde positionnée dans le col utérin, un liquide à base d'iode est introduit dans l'utérus puis les trompes. On fait tenir la cupule en plastique sur le col utérin en aspirant l’air contenu dans celle-ci à l’aide de la tubulure latérale incorporée à la cupule.
On injecte alors tout doucement le produit de contraste dans l’utérus via la tubulure d’injection coulissante.
Si l'injection est faite lentement, la patiente ne ressent le plus souvent aucune douleur.


Après cet examen, on prend plusieurs clichés radiographiques de l’appareil génital de la patiente, il existe ainsi trois cas de figures :
•Trompes perméables

•Trompes mal vues et à nouveau visibles soit du fait d'un problème technique, soit du fait d'un spasme. Une deuxième radio, après avoir rassuré la patiente, montre que les trompes sont de nouveau visibles. Il ne faut donc pas conclure hâtivement au diagnostic d'obturation tubaire.


•Trompes obstruées et à ce moment là, la recanalisation tubaire peut s'avérer très utile
L’obstruction peut être pour une seule trompe ou pour les deux, elle peut être proximale (orifice tubaire interne) ou distale (orifice tubaire interne).

Les anomalies rencontrées après une hystérosalpingographie peuvent être d’ordre différent :
•Polype intra-utérin
•Fibrome sous muqueux (tumeur bénigne de l’utérus)
•Synéchie (accolement ou adhérence dans la cavité utérine ou dans le col)
•Malformation congénitale de l’utérus (utérus cloisonné, utérus bicorne)
•Hypertrophie de l’endomètre (épaississement de la muqueuse utérine)
•Adénomyose (endométriose interne)
•Cancer de l’endomètre
•Cancer de la trompe utérine
Le traitement de ces pathologies est dans la majorité des cas chirurgical mais il revient au spécialiste traitantd'en décider
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
infertilité féminine 2 (atteinte des trompes de Fallope)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Remède contre l'infertilité
» Atteinte au libre-choix en matière de fin de vie.
» L'infertilité peut parfois être évitée
» La pilosité féminine: histoire, tabou, féminisme
» L'infertilité, en parler à ses amis ou pas?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert médical-
Sauter vers: