LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cataracte : causes et traitement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin


Nombre de messages : 2238
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Cataracte : causes et traitement   Lun 16 Nov - 0:36

La cataracte est la principale cause de cécité au monde. En raison de l'augmentation de l'espérance de vie, elle est le premier motif d'intervention chirurgicale chez les personnes de plus de 65 ans des pays industrialisés.
Bien que la plupart des cataractes se déclarent après 60-70 ans, des sujets plus jeunes (40 ans) peuvent être atteints : on parle de cataracte présénile, par opposition à la cataracte sénile due à l'âge.




Symptômes de la cataracte


Le malade atteint de cataracte observe avant tout une baisse progressive de sa vision. Au début de la maladie, l'acuité visuelle du patient se dégrade pour ce qui est de la vision lointaine, alors que la vision de près reste plutôt bonne. On parle alors de "myopie cristallinienne" ou de "myopie d'indice".
Une autre caractéristique de la cataracte est la photophobie. Le malade est ébloui par la lumière du soleil. Lors de la conduite de nuit, il voit des halos autour des phares de voiture.
Enfin, le malade a la sensation qu'un voile ou un brouillard gêne sa vue. La perception des couleurs est généralement modifiée, seuls les rouges et les orangés sont bien perçus. Des peintres célèbres (Auguste Renoir, Claude Monet) ont été touchés par la cataracte. Ceci peut se percevoir en comparant des tableaux réalisés aux différentes périodes de leur vie. Lorsque le peintre est atteint de cataracte, les couleurs froides comme le bleu disparaissent au profit du rouge et de l'orange



Le pont japonais, Claude Monet. Dans le jardin de Giverny, Monet avait un bassin au-dessus duquel se trouvait un pont en bois. Ce pont a été représenté dans un grand nombre de tableau sous le nom de "pont japonais". Localisation de l'oeuvre : Museum de Philadelphie. Source : Wikimedia Commons. Domaine public.



Le pont japonais, Claude Monet. Peint à la fin de la vie de l'artiste, ce tableau montre une prédominance des couleurs chaudes et une vision floue des contours. Crédit : Minneapolis Institute of Arts.


Anatomie de l'oeil


La cataracte correspond à une opacification du cristallin


Schéma de l'œil. Source : banque de schémas de SVT de l'académie de Dijon


L'œil est un système optique composé de milieux transparents protégés par des enveloppes. Trois enveloppes sont emboîtées de l'extérieur vers l'intérieur :
*la sclérotique, une enveloppe blanche résistante. Vers l'avant, la sclérotique devient transparente et bombée : c'est la cornée,
*la choroïde, de couleur noire, qui tapisse l'intérieur de la sclérotique, sauf au niveau de la cornée. Vers l'avant, la choroïde forme l'iris, coloré, qui a une ouverture : la pupille, dont le diamètre varie en fonction de la lumière,
*la rétine, la membrane la plus interne de l'œil, qui se prolonge par le nerf optique. L'image se forme sur la rétine et est inversée. La rétine comprend des photorécepteurs (cônes pour la vision des couleurs et bâtonnets pour la vision en faible intensité lumineuse). La rétine est riche en vaisseaux sanguins. Le point aveugle est une zone dépourvue de photorécepteurs, tandis que la fovéa correspond à la région de la rétine où l'acuité visuelle est la meilleure.
Les milieux transparents jouent le rôle d'une lentille convergente. Ils sont au nombre de quatre : la cornée, le cristallin, l'humeur aqueuse et l'humeur vitrée.
Le cristallin de l'oeil malade



Le cristallin est une lentille transparente et élastique de forme biconvexe. Sa convexité peut varier grâce à de petits muscles et permettre la vision rapprochée : c'est l'accommodation, qui réalise la mise au point sur la rétine. Le cristallin n'est pas irrigué, il reçoit ses nutriments de l'humeur aqueuse. Un cristallin normal comprend ainsi un noyau central de fibres protéiques entouré d'une enveloppe transparente et élastique : la capsule.
Chez une personne atteinte de cataracte, le cristallin a perdu de sa transparence. Il devient alors brun, voire noir ou blanc. On peut l'observer à l'œil nu dans la pupille du malade. La cataracte touche les deux yeux, mais souvent de façon asymétrique. Lorsque le cristallin est atteint de cataracte, il y a une diffraction des rayons lumineux. Cette diffraction conduit à l'éblouissement.


Œil atteint de cataracte -

Les différents types de cataractes



Lors de l'examen réalisé par un ophtalmologiste, il est possible de distinguer les différents types de cataractes :




*la cataracte nucléaire touche le centre du noyau cristallin qui devient opaque et jaune-orangé. Il s'agit d'une cataracte due au vieillissement, et dont l'évolution est lente,

*la cataracte sous-capsulaire concerne généralement des personnes plus jeunes, diabétiques ou très myopes. L'évolution est beaucoup plus rapide. Cette cataracte est due à de petites opacités irrégulières en regard de la capsule,

*la cataracte corticale est caractérisée par une opacité des couches corticales antérieures et postérieures du cristallin.
Un fond de l'œil permet d'examiner l'état de la rétine et donc de déterminer si une certaine acuité visuelle peut être récupérée après une intervention chirurgicale.

Complications de la cataracte

Une cataracte non-traitée peut donner lieu à des complications, telles que le glaucome par augmentation du volume du cristallin par exemple. Si la capsule est altérée, les protéines du cristallin peuvent sortir et provoquer ainsi des inflammations : c'est l' uvéite.

Les causes de la cataracte


Le vieillissement est la principale cause de la cataracte, mais d'autres facteurs peuvent intervenir.
1. Le vieillissement

Le cristallin embryonnaire se construit par couches successives, comparables à celles d'un oignon. Cette évolution du cristallin se poursuit tout au long de la vie. Au fur et à mesure que son épaisseur augmente, le cristallin devient de moins en moins souple. Comme les protéines du noyau central ne se renouvellent pas, elles s'accumulent et conduisent à l'opacification du cristallin.
2. L'exposition au soleil
Une étude menée en France dans le Sud, près de Sète (étude POLA, voir "Focus recherche") a montré que le risque de développer une cataracte est triplé pour les personnes vivant dans les régions les plus ensoleillées. Par conséquent, une bonne protection des yeux contre le soleil est nécessaire tout au long de la vie pour prévenir la cataracte. Parmi les rayonnements solaires, ce sont les UV qui semblent provoquer des cataractes. Comme la couche d'ozone filtre les rayonnements ultraviolets, un grand nombre de cataractes pourraient être générées par un trou dans la couche d'ozone. De même, les soudeurs qui sont exposés à des intensités lumineuses élevées, voient leur risque de développer une cataracte augmenté.
3. L'alimentation

L'absorption excessive d'alcool, le diabète sucré et l'obésité constituent des facteurs de risque de développer une cataracte. De plus, l'étude POLA a montré récemment que deux caroténoïdes, la zéaxanthine et la lutéine



Structure de la zéaxanthine - Source : Wikimedia Commons. Domaine public.


4. La cataracte congénitale
La cataracte congénitale touche l'enfant. 1 à 6 enfants sur 10 000 qui naissent sont atteints de cataracte. Dans un tiers des cas, il s'agit d'une maladie héréditaire. En 2003, 13 gènes avaient été identifiés. La majorité de ces gènes codent pour les cristallines (protéines représentant 90 % des protéines du cristallin) et les connexines (protéines des jonctions gap).
Lorsqu'elle n'est pas héréditaire, la maladie peut être causée par une infection contractée par la mère au cours de la grossesse. Un ou deux yeux peuvent être touchés, de façon plus ou moins grave. Il peut s'agir de simples taches sur le cristallin ou d'une cataracte blanche laissant à peine passer les rayons lumineux. On parle alors de leucocorie, car la pupille est blanche.


5. Autres facteurs

Un traumatisme oculaire peut conduire, des mois ou des années plus tard au développement de la cataracte de l'œil. Une inflammation ou d'autres affections de l'œil peuvent générer une cataracte. Le tabagisme et l'hypertension artérielle constituent également des facteurs de risque. Certains traitements à base de cortisone peuvent provoquer une cataracte
Chirurgie de la cataracte



La chirurgie est le seul traitement efficace de la cataracte. En attente de l'opération de la cataracte, le malade peut se voir prescrire des verres correcteurs pour compenser la baisse de son acuité visuelle. Des conseils alimentaires peuvent également être prodigués, notamment pour permettre un apport suffisant en vitamines.
1. Histoire de la chirurgie de la cataracte

Dès l'Antiquité, des opérations de la cataracte ont été effectuées. Elles consistaient à abaisser le cristallin à l'aide d'une aiguille introduite dans l'œil. Les rayons lumineux bloqués par un cristallin opaque pouvaient à nouveau atteindre la rétine. Le malade, aveugle avant l'opération, récupérait une vision floue des objets.
A partir du 18e siècle, la technique s'est améliorée par l'extraction du cristallin. Seul le noyau du cristallin était retiré : on parle d'une ablation extracapsulaire. Au 19e siècle, la cocaïne est utilisée pour anesthésier le patient lors de l'opération. Au 20e siècle, l'ablation intracapsulaire, c'est-à-dire de la totalité du cristallin, se développe. Aujourd'hui, l'opération consiste à réaliser une ablation extracapsulaire qui permet de conserver en partie la capsule.

2. Déroulement de l'opération de la cataracte
L'opération se déroule sous anesthésie locale, sous un microscope opératoire. La phaco-émulsification permet d'éviter les larges incisions dans la cornée, grâce à l'utilisation des ultrasons. Une incision de seulement 3 mm est réalisée pour introduire une sonde qui émet des ultrasons. La sonde vibre à une fréquence de 60 000 mouvements par minute, ce qui conduit à pulvériser le noyau du cristallin. Les fragments sont aspirés, puis le sac capsulaire est nettoyé. Un nouveau cristallin (implant) est déposé dans la capsule. L'intervention ne dure que de 10 à 20 min et le patient peut rentrer chez lui quelques heures après l'opération


Opération de la cataracte avec phacoémulsification - Source: US Navy, Wikimedia Commons. Domaine public

3. Caractéristiques des implants

L'implant est réalisé dans un matériau souple comme l'acrylique ou la silicone. Des mesures réalisées sur l'œil avant l'opération permettent de choisir le bon implant. Celui-ci doit restaurer la vision de loin. Les implants monofocaux permettent la vision de loin, mais pas l'accommodation. Il existe également des implants à optiques multifocales qui restaurent non seulement la vision de loin, mais aussi celle de près. Cependant, ces implants multifocaux sont plutôt proposés aux sujets les plus jeunes. Ils nécessitent un bon état de la rétine et une bonne capacité d'adaptation du cerveau, car celui-ci va recevoir en même temps des informations concernant la vision de près et de loin. De plus, les implants multifocaux conduisent à une baisse de la sensibilité dans la vision de nuit, avec notamment la présence de halos nocturnes.
4. Risques et complications liés à l'opération de la cataracte
L'opération de la cataracte est un acte chirurgical qui comme toute opération présente des risques. Cependant, ceux-ci sont faibles. Les complications les plus fréquentes sont :
les inflammations ;
le déplacement de l'implant ;
les infections (d'où les traitements antibiotiques prescrits avant et après l'opération). Soignées rapidement, les infections peuvent disparaître sans qu'il n'y ait de séquelles ;
les hémorragies ;
l'œdème de la cornée
, qui disparaît généralement assez vite ;
le décollement de la rétine, notamment dans les cas de myopie.
Si le patient est diabétique, les risques de complications infectieuses sont plus élevés. Plusieurs mois avant l'intervention chirurgicale, le diabète doit être stabilisé. Des patients très âgés, même centenaires, peuvent se faire opérer de la cataracte.

_________________
Coeur ouvert,Main tendue,Oreille attentive,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pointvert.ecoleforum.com
 
Cataracte : causes et traitement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CATARATE causes et traitement
» Épilepsie et Grossesse. Quels risques ? Quel traitement ?
» Changement de traitement, le stress!
» Votre traitement
» aidez moi svp quel sont les meilleur traitement en ce momen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert médical-
Sauter vers: