LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 l'hyperhidrose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nina
Admin


Nombre de messages : 431
Date d'inscription : 30/10/2008
Age : 34
Localisation : 75015

MessageSujet: l'hyperhidrose   Jeu 29 Oct - 23:48

L’hyperhidrose, du grec hidrôs qui signifie sueur, désigne la production excessive de sueur. Sur la base de quel critère peut-on qualifier la transpiration « d’excessive »? Si l’excès de sueur paraît évident en cas de fièvre ou de bouffée de chaleur, il est plus difficile à cerner lorsqu’il n’est pas associé à une maladie ou à un état particulier. On peut considérer l’hyperhidrose comme toute transpiration incommodante difficilement contrôlable par l’usage d’antisudorifiques.
De 1 % à 3 % de la population souffrirait d’hyperhidrose. Parce qu’il s’agit d’un sujet tabou, peu de gens osent consulter un médecin. Pourtant, il existe des moyens pour mieux contrôler la production de sueur.

Types de l'hyperhidrose
La plupart du temps, l’hyperhidrose n’est reliée à aucun autre problème de santé. Il s’agit alors d’hyperhidrose primaire ou essentielle. L’hyperhidrose peut être localisée ou généralisée.

Localisée: Seules certaines régions du corps produisent plus de sueur. Les paumes des mains et les pieds sont les plus souvent atteints, habituellement en même temps. Les aisselles peuvent aussi en être la cible, seules ou avec les mains et les pieds. Plus rarement, la transpiration exagérée peut toucher le visage et le cuir chevelu, de façon isolée.

Généralisée: La sueur émane exagérément de tout le corps.
Il arrive qu’un problème de santé ou une autre raison bien précise provoque des sueurs abondantes. Dans ce cas, l’hyperhidrose est dite secondaire. Une infection, de l’hyperthyroïdie, du diabète, de l’hypoglycémie ou la ménopause, avec ses typiques bouffées de chaleur, peut en être à l’origine, par exemple. L’exposition à un agent biochimique peut aussi engendrer une hyperhidrose secondaire (comme des organophosphates déjà employés comme arme chimique en période de guerre ou lors d’attentats terroristes). Il faut dans ces cas s’attaquer à la cause pour traiter l’hyperhidrose. Cette fiche porte essentiellement sur l’hyperhidrose liée à aucune autre maladie.

Causes de l'hyperhidrose
La sudation excessive commence généralement à la puberté. Elle se manifeste principalement chez les personnes qui éprouvent une gêne sociale, des rougissements, des palpitations cardiaques, etc. Elle survient durant le jour, jamais la nuit.
Lors d’un effort physique ou lorsqu’il fait chaud, le corps produit plus de sueur, sous la commande d’une glande nommée hypothalamus, deux phénomènes pourraient se produire, d’abord, il y aurait un hyperfonctionnement du circuit habituel initié par l’hypothalamus (observé en cas de stress ou d’anxiété dans la société). En plus, d’autres circuits nerveux contrôlés par le cortex cingulaire antérieur seraient impliqués. Cette région du cerveau joue un rôle important dans le contrôle des émotions et l’adaptation aux diverses situations.

Symptômes de l’hyperhidrose
Les symptômes se déclenchent lors de
-un effort physique, s’il fait chaud et si une émotion forte est ressentie, comme du stress ou de l’anxiété.
-Une transpiration excessive aux pieds, aux paumes des mains, aux aisselles, ou au visage et sur le cuir chevelu.
-Une transpiration sur tout le corps en cas d’hyperhidrose généralisée.
-La transpiration peut être suffisamment abondante pour mouiller un vêtement.

Personnes à risque
-Les personnes prédisposées par leur hérédité. De 25 % à 50 % des personnes atteintes d’hyperhidrose des mains ont des antécédents familiaux. Chaque enfant né d’un parent atteint d’hyperhidrose des mains a une possibilité sur quatre d’en être atteint à son tour.
-Les personnes obèses sont plus à risque d’hyperhidrose généralisée.

Conséquences possibles
Selon son ampleur, l’hyperhidrose peut être vécue difficilement. Elle peut préoccuper constamment l’esprit et provoquer un malaise important en public (mains moites, odeurs, vêtements trempés, etc.). La personne se retrouve alors dans un cercle vicieux, puisque la sueur elle-même est vécue de manière gênante, et que la gêne déclenche les sueurs. Dans le cadre d’une étude, il a d’ailleurs été démontré qu’environ une personne sur quatre qui souffre de phobie sociale présente une hyperhidrose qui elle-même tend à aggraver cette phobie.
Pour ce qui est des conséquences physiologiques, les personnes atteintes d’hyperhidrose sont évidemment plus à risque de déshydratation. En outre, la sudation rend la peau plus sensible à diverses affections, comme des boutons de chaleur, le pied d’athlète, l’onychomycose et les verrues.

Prévention de l’hyperhidrose (Mesures qui aident à surmonter l’hyperhidrose)
Il n’existe aucun moyen de prévenir l’hyperhidrose. Toutefois, il est important de prendre conscience des éléments qui causent les sueurs pour apprendre à les surmonter. Voici quelques exemples.
-Apprendre à se détendre. Dans le cas où les émotions sont un déclencheur des sueurs, les techniques de relaxation fournissent des outils précieux pour apprendre à prévenir ou réduire la transpiration. Il existe différentes techniques, comme le yoga, la méditation et le biofeedback.
-Modifier son alimentation. Attention à l’alcool, au thé, au café et aux autres boissons contenant de la caféine, qui augmentent la température corporelle. Manger des plats épicés à le même effet. Par ailleurs, l’ail et l’oignon donnent à la sueur une odeur forte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
l'hyperhidrose
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert médical-
Sauter vers: