LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le pharmacien face à l'ulcère gastrique et duodénal

Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2238
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Le pharmacien face à l'ulcère gastrique et duodénal   Mar 22 Sep - 23:10

Une personne sur 10 développe un ulcère au cours de sa vie. Et pourtant cette affection du tube digestif se soigne très bien par un traitement médicamenteux.


Qu’est ce que c’est ?
La maladie se manifeste par la présence d’une plaie, plus ou moins profonde (ulcère) sur la paroi de l’estomac (ulcère gastrique) ou sur celle du petit intestin (ulcère duodénal). La lésion provient des attaques acides produite en excès par l’estomac et qui détruisent la paroi stomacale.

Quelles sont les causes ?

- Présence de la bactérie hélicobacter pylori, qui est à l’origine, dans 85 % des cas, d’ulcère gastrique et, dans 95 % des cas, d’ulcère duodénal.
- Déficit de production de mucus qui protège l’estomac des attaques acides.
- Excès de la production d’acide gastrique.
- Troubles de l’irrigation de la paroi gastrique.

Quels sont les facteurs aggravants ?

- La consommation d’aspirine et de AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens).
- Le stress.
- Le tabac.
- Le thé, café, .
- Les aliments trop gras.


Quels sont les symptômes ?

- Douleurs abdominales (partie supérieure de l’abdomen) aggravées par le fait de manger ou de boire (ulcère gastrique), ou pendant la nuit (ulcère duodénal). - Eructations et ballonnements.
- Nausées, vomissements.
- Manque d’appétit.


Quelles sont les complications possibles ?

Si rien n’est fait, un ulcère duodénal peut récidiver et se compliquer en une hémorragie, une perforation de l’estomac ou un ulcère juxtapylorique. Idem pour l’ulcère d’estomac qui, en plus, peut se transformer en un cancer. Cette complication est rare.

Orientation
Un gastro-entérologue.
Comment se fait le diagnostic ?

Un interrogatoire associé à une fibroscopie (ou gastroscopie) suffit en général à mettre en évidence l’ulcère. Une radio de l’abdomen peut être pratiquée pour mettre en évidence un ulcère perforé. En cas d’ulcère à l’estomac, on peut prélever un peu de tissus de la paroi stomacale (biopsie) pour exclure la présence d’un cancer.

prévention

*se laver les mains après avoir touché des aliments et après chaque repas. Bien que le mode de transmission de la bactérie soit mal connu, il semblerait que la nourriture et l'eau la véhiculent. Mais apparemment, sa présence n'est pas la condition nécessaire pour que la maladie se déclare…
* Rester zen. Le stress serait l'une des causes de l'ulcère. Cela dit, le lien de causalité n'est pas formellement établi. On ne sait pas si le stress provoque l'ulcère ou si la personne stresse parce qu'elle a un ulcère…
* Limiter la consommation d'aspirine et de AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens). Très irritants, ces médicaments perturbent le système naturel de défense de l'estomac contre les sucs gastriques. Ne pas hésiter pas à demander au médecin des traitements substitutifs sans effets destructeurs contre la paroi gastrique.
* réduire significativement la consommation de tabac. Cigarette et ulcère ne font pas bon ménage. Le tabac augmente le risque de survenue de l'ulcère, réduit sa cicatrisation et favorise sa récidive.
* Modérer la consommation de boissons irritantes (café, thé, ). Elles augmenteraient la sécrétion de sucs gastriques dans l'estomac. A noter que leurs effets nocifs ne seraient constatés que si elles sont bues en de grandes quantités.

* prendre le jus de canneberge (ou cranberry). On connaissait son pouvoir préventif contre la cystite mais pas celui contre l'ulcère. Selon une étude, la canneberge empêcherait la bactérie hélicobacter pylori de se fixer sur la muqueuse de l'estomac. Le mucus peut jouer alors pleinement son rôle protecteur.
* Avoir une alimentation équilibrée. Privilégier les aliments riches en fibres, les légumes et les fruits frais. Les produits gras stimulent la production d'acides gastriques et sont à éviter. Précisons que l'impact de l'alimentation serait plus faible dans la prévention de l'estomac qu'on ne le crût pendant longtemps.
* Savoir que des maladies telles que la pancréatite chronique, la cirrhose ou l'artériopathie, sachez qu'elles peuvent contribuer à la formation d'ulcères.

Quels sont les traitements ?

Un traitement médicamenteux à base d’antibiotiques (contre la bactérie, quand elle est présente) et d’anti-ulcéreux (inhibiteurs de la pompe à protons et antagonistes des récepteurs H2 de l’histamine qui diminuent la sécrétion d’acide font régresser l’ulcère en 4 à 8 semaines environ
Un contrôle endoscopique et histologique peut être proposé pour s’assurer de l’efficacité du traitement. En cas d’échec du traitement médicamenteux ou de complications, l’opération chirurgicale (suture ou résection gastrique) est une alternative efficace.

_________________
Coeur ouvert,Main tendue,Oreille attentive,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pointvert.ecoleforum.com
 
Le pharmacien face à l'ulcère gastrique et duodénal
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ulcère gastrique
» Ulcère gastrique et hypersécrétion chlorhydrique
» conseil du pharmacien face a des symptomes occulaires a lofficine
» QCM Ulcère gastrique
» le pharmacien face à l'intoxication à l'eau de javel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert au comptoir de l'officine-
Sauter vers: