LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'oeil du pharmacien sur l'athérome et athérosclérose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin


Nombre de messages : 2238
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: L'oeil du pharmacien sur l'athérome et athérosclérose   Ven 18 Sep - 20:39

Qu'est-ce que c'est ?
le terme "sclérose" désigne toute dégénérescence fibreuse d'un tissu ou d'un organe. Avec l'âge, les tissus qui constituent les artères perdent leur élasticité et deviennent plus rigides.
Le vieillissement normal des artères se nomme artériosclérose.
L'artériosclérose s'accompagne très souvent de dépôts lipidiques (cholestérol) sur la paroi interne des artères. Ces plaques blanchâtres se nomment athérome (du grec athérê : bouillie).
On parle d'athérosclérose lorsque l'artériosclérose s'accompagne de plaques d'athérome.
L'athérosclérose associe l'épaississement de la paroi des grosses artères (aorte abdominale, coronaires, artères cérébrales, artères de jambes) et leur obstruction par des plaques d'athérome.
Le cholestérol fait partie des graisses qui sont transportées par le sang. En excès, il est responsable de la formation des plaques d'athérome. Ce processus ressemble à celui du calcaire qui bouche les conduits d'une robinetterie. Au fil des années, ces dépôts s'imprègnent progressivement de fibrinogène, de plaquettes, de cellules sanguines, de calcium et se solidifient.


Causes et facteurs de risque

Habitudes de vie : tabagisme, obésité, stress, sédentarité, contraception orale, alcoolisme ;
Facteurs génétiques : antécédents familiaux d'accidents cardiovasculaires, sexe masculin, ménopause ;
Pathologies métaboliques : excès de cholestérol, diabète, goutte ; Hypertension artérielle
Stress
Le stress libère de l'adrénaline qui provoque des spasmes sur les artères. Lorsque le stress se répète trop souvent, il peut induire une hypertension artérielle (HTA) et des spasmes artériels répétés qui "usent" le système artériel et favorisent l'athérosclérose.

Sédentarité
Le manque d'activité physique diminue la résistance des artères. L'exercice augmente le taux du "bon cholestérol". La marche, la natation et le jogging semblent être les sports les plus efficaces pour prévenir ou ralentir l'évolution de l'athérosclérose.

Pilule/ménopause
La contraception orale (pilule) et la ménopause (surtout si elle est précoce) sont des facteurs de risque de l'athérosclérose.
En l'absence de facteur de risque associé (tabac y compris) et avec une diététique pauvre en graisses saturées, la pilule peut néanmoins être prescrite jusqu'à un niveau de cholestérolémie totale égal à 3 g/L (7,7 mmol/L). Une pilule très faiblement dosée est toutefois recommandée.

Obésité
Si l'excès de poids ne semble pas jouer un rôle direct sur l'apparition d'une athérosclérose, il est très souvent associé au diabète et/ou à l'augmentation du cholestérol qui sont autant de facteurs de risque.
Hypercholestérolémie
Il existe un rapport direct entre une alimentation riche en graisses animales et l'athérosclérose. Le développement des plaques d'athérome sur la paroi des artères est lié à l'augmentation des lipides dans le sang et surtout du cholestérol.
Goutte (hyperuricémie)
L'athérosclérose est très fréquente chez les malades souffrant de goutte. Il semble que ce soit le mode de vie qui soit en cause puisque goutte et hypercholestérolémie sont le résultat de mauvaises habitudes alimentaires.
Génétique
Il est parfois difficile de faire la part de l'hérédité vraie et des habitudes liées au mode de vie. Toutefois, le patrimoine génétique intervient dans la prédisposition à l'athérosclérose.
Le fait d'être un homme expose plus particulièrement à l'athérosclérose. Cette différence entre hommes et femmes s'amenuise après la ménopause ;


Les signes de la maladie

L'extension des lésions est progressive et les troubles apparaissent vers 40-50 ans, voire plus, quand le niveau critique d'obstruction de l'artère est atteint (70 à 80 %) et que les cellules des organes (cour, cerveau, reins, muscles...) commencent à manquer d'oxygène.
Les symptômes présentés par le patient porteur d'une athérosclérose sont totalement fonction des artères atteintes
:

Artères coronaires : angine de poitrine (angor) et infarctus du myocarde ;
Artères cérébrales : accidents vasculaires cérébraux (AVC) par obstruction d'une ou plusieurs artères irriguant le cerveau ;
Aorte : anévrysme aortique, dissection aortique ;
Membres inférieurs : artérite oblitérante des membres inférieurs (AOMI) ;
Artères rénales : hypertension artérielle rénale.
Il existe un lien très étroit entre l'hypertension artérielle et l'athérosclérose. Quelle que soit son origine, l'hypertension entraîne ou aggrave l'athérosclérose. Réciproquement, l'athérosclérose complique et aggrave l'hypertension.


Examens et analyses complémentaires

-Cholestérol total
-Triglycérides
-Hémoglobine glycosylée (ou glyquée)
-Acide urique
-Un bilan biologique hormonal pourra être demandé en fonction des résultats de l'examen clinique et biologique.

Traitement
C'est avant tout la lutte contre les facteurs de risque.
Le régime alimentaire est le traitement fondamental. Si le patient est obèse ou en surpoids, il lui faut suivre un régime hypocalorique réduit en lipides, glucides et alcool.
S'il n'est pas obèse, le régime doit se contenter d'être pauvre en graisses animales saturées et en glucides d'action rapide.
la nourriture fournit environ 600 mg de cholestérol par jour en moyenne alors qu'il ne faudrait pas dépasser 300 mg.
Le patient doit :


-Consommer de préférence des graisses végétales poly insaturées et mono-insaturées (tournesol, maïs, soja, colza, noix, olive, pépins de raisin) ;
-Eviter les graisses d'origine animale et les graisses saturées (lait entier, beurre, viandes grasses, charcuteries, etc...) ;
-Eviter les aliments riches en cholestérol : jaune d'ouf, abats (cervelle, rognons, foie), noix, amandes, crème fraîche, homard, crustacés , Préférer le poisson, le veau, les volailles, le cheval aux viandes grasses et consommer très peu d'alcool.
-L'ail est un fluidifiant sanguin par l'intermédiaire d'un de ses composants, l'ajoene, qui inhibe l'agrégation plaquettaire.


Lorsque le régime ne suffit pas à ramener le taux sanguin du cholestérol à la normale, des médicaments hypolipémiants (hypocholestérolémiants) sont prescrits : les fibrates, les statines et la colestyramine sont les principaux.Quand seul le taux de triglycérides est élevé et si le régime et la suppression des boissons alcoolisées ne suffisent pas à le faire descendre, on utilise les fibrates et les huiles de poisson riches en acides gras omega 3 polyinsaturés.

Le reste du traitement consiste à lutter contre :
L'hypertension artérielle (régime avec ou sans médicaments antihypertenseurs) ;

_________________
Coeur ouvert,Main tendue,Oreille attentive,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pointvert.ecoleforum.com
 
L'oeil du pharmacien sur l'athérome et athérosclérose
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SLA, SEP, Athérosclérose ....et CCSVI
» l'athérosclérose
» Athérosclérose
» Une religion athée, à quoi ça sert ?
» Pourquoi la culture occidentale a -été-elle produit l'athéisme ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert médical-
Sauter vers: