LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'oeil du pharmacien sur la lithiase biliaire et les coliques hépatiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin


Nombre de messages : 2238
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: L'oeil du pharmacien sur la lithiase biliaire et les coliques hépatiques   Ven 17 Juil - 20:40

Souvent, le pharmacien reçoit des personnes souffrantes de fortes douleurs au niveau de l'hypochondre droit , le pharmacien doit etre vigilant pour déceler une urgence chirugical et faire la différence entre les différents types de douleurs pour s'assurer qu'il s'agit d'une colique hépatique suite à une lithiase biliaire et ainsi intervenir pour atténuer cette douleur puis bien orienter le malade.

lithiase biliaire


qu'est ce que c'est?

Le calcul dans la vésicule biliaire, ou lithiase vésiculaire, fait partie des problèmes fréquemment rencontrés en pharmacie. Cette maladie est due à la formation d'une ou plusieurs concrétions solides, ressemblant à des cailloux plus ou moins arrondis, dans une poche située sous le foie et qui s'appelle la vésicule biliaire. Ces concrétions sont constituées de sels de cholestérol.
La vésiculaire biliaire a pour fonction de recueillir la bile sécrétée par le foie, de la stocker, puis de l'évacuer massivement dans une partie de l'intestin grêle située à la sortie de l'estomac et appelée duodénum. La bile ainsi mélangée au bol alimentaire, facilite la digestion des graisses en les émulsifiant.

Chez certaines personnes, cette bile ne reste pas totalement liquide et précipite pour partie dans la vésicule biliaire pour former au bout de plusieurs années ces calculs. Il semble qu'il existe une prédisposition familiale à fabriquer des calculs. Les femmes y sont plus sujettes que les hommes. L'âge, après la ménopause, et la surcharge pondérale, sont aussi des facteurs favorisant


*Lithiase vésiculaire( cholécystite chronique)
Diagnostic sur:.coliques hépatiques franches, ou douleurs plus atténuées.
.troubles dyspeptiques variés.
.déclenchés par certains aliments:graisse,alcool....
.évoluant par crises de courte durée ,parfois latence jusqu'à complications
.cholécystite aigue,lithiase du cholédoque.


*Lithiase canaliculaire(du cholédoque)

Diagnostic sur signes d'angiocholite:
.ictère par rétention évoluant par poussées avec fièvre et douleur mais fréquence des symptomatologies atypiques ou frustes.


Les examens radiologiques:
.hypocondre droit sans préparation:exceptionnelement calculs calcifiés.
.cholécystographie par voie orale, à distance d'un épisode douloureux
.angiographie par voie veineuse ou biligraphie.
.tomographies.


Les risques inhérents à ces calculs.
Il y a 4 gros risques liés aux lithiases vésiculaires :

* Le risque de colique hépatique simple. Un calcul, à l'occasion de contractions de la vésicule, va s'engager dans le canal qui mène au tube digestif. Etant relativement volumineux, il va se coincer dedans et bloquer ou ralentir l'évacuation de la bile.
· Les calculs contenus dans la vésicule biliaire, peuvent s'infecter. La vésicule biliaire devient une véritable poche de pus. Il y a de la fièvre, on parle de cholécystite.
· Cette cholécystite peut infecter tout son environnement et bloquer l'évacuation hépatique. Le patient va présenter de la fièvre et un ictère (ou jaunisse). On parle d'angiocholite. La situation devient vite dramatique et évolue vers la septicémie (infection microbienne de tout l'organisme).
· Un calcul peut descendre la voie biliaire, mais rester bloquer dans la partie avant l'abouchement dans le tube digestif, au niveau du sphincter d'oddi. Cette partie est commune au pancréas et à la voie d'excrétion biliaire. Le blocage des différents sucs digestifs du foie et du pancréas à ce niveau va déclencher une authentique auto-digestion du pancréas. On parle de pancréatite. A noter qu'il y a d'autres causes de pancréatite.
On peut rester des années avec des lithiases dans la vésicule biliaire et ne pas s'en apercevoir. C'est parfois même une échographie du rein ou une radiographie qui les révèle. On les découvre souvent à l'occasion de bilan de douleurs de colopathie fonctionnelle. La vésicule biliaire est retirée, et les douleurs restent...
Plus un calcul est gros, moins il a de risque de migrer dans le cholédoque. Cela ne l'empêchera pas de s'infecter
.
Les coliques hépatiques


De façon générale, le terme colique désigne une douleur violente . La colique hépatique se manifeste par l'apparition de douleurs au niveau de l'hypochondre droit. Elle est due à la migration d’un calcul dans les voies biliaires (cholédoque, cystique).
Les crises douloureuses sont liées à la distention des voies biliaires, par lithiase ou dyskinésie.

.Le début est brutal,souvent nocturne
.douleur intense, paroxystique, de l'hypochondre droit.
.irradiant à l'épaule droite,l'omoplate,l'épigastre,la région mammaire.
.avec inhibition respiratoire.


Le traitement.
Il n'y a plus de traitement médical, les comprimés sensés faire fondre les lithiases se sont avérés inutiles voire dangereux. Seul le traitement chirurgical a un intérêt. Il consiste en l'ablation pure et simple de la vésicule biliaire. Le chirurgien va retirer cette vésicule malade et vérifier que le cholédoque soit vide de tout calcul : Il serait malheureux de faire une pancréatite au décours d'une intervention.
Cette intervention actuellement beaucoup par coelioscopie. Cela consiste, par 3 pertuis fait sur l'abdomen, à passer du petit matériel et à aller chercher les calculs puis la vésicule. Les pertuis étant petits, si les calculs sont trop gros, ils seront avant de sortir.
Ce type d'intervention a beaucoup d'avantages. Il réduit la durée de l'hospitalisation car les suites opératoires sont plus simples et plus rapides. Il ne laisse pas de cicatrice. Par contre, cette intervention n'est pas toujours possible, elle est dangereuse chez les personnes en état d'insuffisance cardiaque ou respiratoire, et chez les personnes ayant déjà eu des interventions sur l'abdomen et susceptibles d'avoir des brides intestinales.


orientation
urgences médico-chirurgicales, gastro-entérolgue

_________________
Coeur ouvert,Main tendue,Oreille attentive,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pointvert.ecoleforum.com
 
L'oeil du pharmacien sur la lithiase biliaire et les coliques hépatiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lithiase biliaire et fibres
» cholecystectomie
» Vends chrysobéryl oeil de chat
» Oeil de chat
» Pierre vesicule biliaire!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: le point vert médical-
Sauter vers: