LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE

La Pharmacie et la vie dans toutes leurs facettes :formation, exercice, science ,marketing,management, industrie,labo, sagesse, conseils,, culture, loisirs.liens
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Managers : comment détecter vos défauts (et les corriger)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin


Nombre de messages: 2239
Date d'inscription: 26/10/2008

MessageSujet: Managers : comment détecter vos défauts (et les corriger)   Mar 7 Juil - 23:41

Bien communiquer, savoir accompagner, motiver, déléguer... Le parfait manager doit viser le "zéro défaut".
Communicant, participatif, motivant, vous avez toutes les qualités d'un bon manager. Mais étonnamment les résultats de votre équipe ne sont pas toujours au rendez-vous.
Est-ce vraiment la faute de de l'incompétence de certains, de cette mauvaise ambiance ou de ce manque d'implication de beaucoup que vous déplorez ? Et si ces différents constats étaient autant de signes révélateurs d'une erreur de management dont vous n'avez pas conscience ?
Peu de créativité, erreurs, conflits dans vos équipes... Apprenez à décrypter ces signes pour rectifier le tir.
*Divisez-vous pour mieux régner ?

Mettre les collaborateurs en porte-à-faux, jouer sur la compétition crée des clans.
Les signes :

Untel refuse de travailler avec untel, X et y sont inséparables... Et vous-même ne supportez pas Chose. Vous constatez qu'il existe des clans dans votre équipe et qu'il est difficile de faire naître la cohésion. Mais cette situation n'est-elle pas la conséquence de votre réflexe de vous servir des gens d'accord avec vous contre ceux qui sont dans la résistance ou le refus ?

Les explications :
Bien sûr, vous êtes plus porté à passer du temps et à mieux vous entendre avec les collaborateurs qui vous ressemblent. Mais cela a pour effet de créer des clans. "Et lorsqu'il y a des clans, il n'y a plus d'équipe. Les membres les moins compétents de l'équipe se trouvent complètement abandonnés", Réalisez des réunions, accompagnez ceux qui en ont le plus besoin.

Conseil : Trouvez le juste milieu avec vos collaborateurs


* Savez-vous gérer la pression ?

Faire peser une pression trop forte sur son équipe conduit à générer des conflits, des erreurs et un manque de solidarité.
Les signes :

Des conflits permanents au sein de votre équipe, des erreurs en cascade, de l'absentéisme, un manque de solidarité... Et si cela venait d'une mauvaise gestion du stress de votre part ? Ne leur demandez-vous pas systématiquement toujours plus, accentuant ainsi graduellement la pression ?

Les explications :

Savez-vous bien faire face aux difficultés, aux échecs ? Arrivez-vous à négocier avec votre propre hiérarchie ? "Bien des managers sont eux-mêmes en totale insécurité et font porter leur culpabilité à leur équipe... qui devient une véritable poubelle d'angoisse", Le manager joue également le rôle de "capitaine" d'équipe : il a vocation à la protéger. Commencez par définir pour chacun des objectifs concrets et réalistes et à accompagner leurs progrès.

Conseil : Gérer le stress de ses collaborateurs
*Assumez-vous bien vos faiblesses ?

Manque de cohésion, de remise en cause chez vos collaborateurs... Le comportement du manager induit celui de son équipe.
Les signes :
Individualisme, mauvaise foi face à l'échec et aux erreurs, manque d'implication... L'ambiance est loin d'être sympathique au sein de votre équipe ? Avant d'imputer cet état de fait à tel ou tel collaborateur revêche, tentez de réfléchir à votre propre attitude.

Les explications :
Etes-vous un adepte du vieil adage "le chef a toujours raison, même quand il a tort" ? Comment gérez-vous les situations difficiles ? "Bien souvent les managers, les hommes plus généralement, se croient obligés de se montrer forts devant leur équipe et pour cela, ils tentent de masquer leurs faiblesses", explique le coach. Or un manager doit être un exemple pour son équipe : il reconnaît ses erreurs et les corrige, il fait ce qu'il dit et promeut la cohésion. Surveillez votre attitude, cela incitera vos collaborateurs à en faire autant.
Conseil : Savoir dynamiser l'esprit d'équipe

* Avez-vous tendance à être brouillon ?
En clarifiant votre méthode de travail et en la faisant respecter, votre équipe vous sollicitera moins.

Les signes :

Vos collaborateurs ne tiennent pas les délais, ne vous informent d'un problème qu'au dernier moment et vous sollicitent à tout bout de champ. C'est vous qui au final vous retrouvez en retard et avec tout à faire tout seul... Mais êtes-vous réellement bien organisé ? Expliquez-vous clairement les enjeux et votre méthode ?
Les explications :

Vous voulez être très à l'écoute de votre équipe et disponible lorsqu'ils rencontrent des difficultés. "Mais certains comprennent vite que s'ils vous disent qu'ils n'y arrivent pas, vous prendrez vous-même le problème en charge. C'est ce que l'on appelle de la délégation inversée", . Apprenez à vous affirmer auprès de vos collaborateurs, à dire ce qui ne va pas, à dire non. Apprenez également à gérer votre temps et à mieux hiérachiser et prioriser vos tâches.
Conseil : Savoir déléguer


* Une tendance à être plus réactif que proactif ?

La démotivation est un signe que le manager peine à transmettre à son équipe une vision claire de sa stratégie.

Les signes :

Votre équipe n'est pas motivée, la productivité n'est pas au rendez-vous et la qualité laisse à désirer... Le diagnostic est clair : votre équipe s'ennuie ! Elle manque de vision et d'objectifs à moyen et long termes.
Les explications :

Vous n'avez vous-mêmes pas de projet pour votre équipe et vous vous contentez d'appliquer les décisions de votre hiérarchie. Si ce n'est pas le cas, c'est votre communication sur ce point qu'il faut améliorer.

"Bien souvent les cadres promus se contentent de 'prendre les clés de la boutique'. Ils ne savent pas où ils vont et sont incapables de définir une feuille de route", Apprenez, au contraire, à développer une ambition pour votre équipe, une vision claire des méthodes et des moyens à mobiliser et partagez les avec votre équipe.

Conseil : Maintenir la motivation de son équipe

* Un style de management trop directif ?
Un management directif avec des collaborateurs expérimentés génère un manque de créativité et de communication.


Les signes :

Votre équipe fait preuve de peu de créativité, ne vous demande aucun conseil et vous êtes toujours le dernier informé d'un problème. Ne seriez-vous pas trop directif ? Ce sont souvent les signes qu'une équipe ne dispose pas d'assez de latitude pour bien s'exprimer.

Les explications :

Vous ne parlez que de ce qui ne va pas, vous empêchez vos collaborateurs d'imaginer de nouvelles méthodes, vous ne déléguez rien... Cela ne l'incite pas à s'ouvrir à vous. "Protéger un jeune collaborateur par un style directif est une vertu. Mais avec ceux qui ont plus de 6 mois d'ancienneté dans leur poste, c'est une erreur",Apprenez à déléguer, encouragez les initiatives, pour que votre équipe monte en compétences... et vous consulte.

Conseils : S'affirmer en tant que leader


* Savez-vous transmettre votre savoir-faire ?
Vous reconnaissez que votre équipe n'est pas très compétente. Mais c'est votre rôle que de la faire progresser.
Les signes :

Votre équipe est celle qui enregistre toujours les moins bons résultats, vos collaborateurs sont rétifs au changement, ne sont pas performants et ne gagnent pas en compétences. Savez-vous bien transmettre vos savoir-faire ?
Les explications :

Vous connaissez les faiblesses de votre équipe : mais quelles actions avez-vous réalisé pour y remédier ? Avez-vous proposé des formations ? Accompagnez-vous les personnes en difficulté ? "Le manager doit jouer un rôle d'entraîneur. Si au départ, il 'hérite' de ses collaborateurs, au fil du temps, il les 'mérite'", Réalisez régulièrement des entretiens d'accompagnement, définissez des objectifs individuels et collectifs, ainsi que des axes de progrès.

Conseils : Devenez un coach pour votre équipe


* Savez-vous bien écouter votre équipe ?

Choisir de faire participer son équipe aux décisions et à l'innovation impose de savoir écouter leurs idées.
Les signes :
Votre équipe est plutôt passive : peu de créativité, peu de participation lorsque vous consultez vos collaborateurs avant de prendre une décision importante... Mais êtes-vous certain de bien les écouter lorsqu'ils vous soumettent leurs idées ?
Les explications :
Si vous sollicitez vos collaborateurs mais qu'au final vous ne retenez que vos idées ou prenez la décision seul, il est normal qu'ils se démobilisent et ne jouent plus le jeu. A quoi bon ? "Bien des managers pensent pratiquer un management participatif, mais restent dans le fond très directifs : dans les réunions qu'ils animent, ils monopolisent la parole et n'écoutent personne", Si votre entourage se plaint de ne pas être écouté, si vos collaborateurs demandent de refaire leur évaluation avec votre N+1, s'estimant mal évalués : réagissez !

Conseil : Obtenir plus grâce à la diplomatie

* Suffisamment présent auprès de votre équipe ?
Un manque de présence et d'encadrement génère de l'anarchie dans les équipes.
Les signes :
Dans votre équipe, c'est la cour de récréation, avec des pauses interminables, ce qui pèse sur la productivité et la qualité. Certains vont jusqu'à refuser tout net vos décisions. Ne seriez-vous pas trop délégatif ?

Les explications :
Si vous ne posez pas de limite, ne contrôlez et ne sanctionnez pas, vos collaborateurs apprennent vite l'autonomie mais prennent aussi le pouvoir. "Certaines équipes sont abandonnées : leur manager gère des activités et pas des hommes. Les collaborateurs doivent alors remplir eux-mêmes leur évaluation annuelle car leur manager ne les connaît pas", confie le coach. Ne restez pas dans vos dossiers et vos tableaux de bord. Allez au devant de votre équipe et réalisez des réunions. Et lorsque vos collaborateurs vous demandent de l'aide, arrêtez de leur dire en substance de se débrouiller.

Conseil : Développer son autorité
* Savez-vous bien communiquer ?

Une mauvaise communication avec son équipe génère des erreurs et un manque de dynamisme.
Les signes :

Votre équipe manque de dynamisme, les erreurs se multiplient et chacun se rejette la responsabilité. Il s'agit souvent d'un problème de communication. Pourtant, il règne une certaine convivialité, vous pratiquez la politique de la porte ouverte,

Les explications :

Attention, bien communiquer nécessite de prendre le temps de réaliser des entretiens réguliers en tête à tête avec chaque collaborateur pour faire le point sur son travail. Même brefs, ils ont l'avantage de faire remonter les difficultés rencontrées. C'est également l'occasion d'exprimer des félicitations et des critiques au besoin. En parallèle, des réunions collectives permettent de vous assurez que tout le monde dispose bien de l'information. Ce qui vous dispense d'envoyer des mails, sources d'erreurs.

Conseils : Motiver par la communication

_________________
Coeur ouvert,Main tendue,Oreille attentive,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pointvert.ecoleforum.com
 

Managers : comment détecter vos défauts (et les corriger)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Comment développer la télépathie ?
» Le manteau II : Comment le fermer.
» Comment Sortir de son Corps?
» Tutoriel: Comment utiliser ForumActif?
» Comment regler soit même un parallelisme ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE POINT VERT DE LA PHARMACIE ET DE LA VIE :: -